Inauguration du nouveau Stade Vélodrome à Marseille

panorama-stade-velodrome

Nous y voilà, le moment que l’on attendait depuis 4 ans vient d’arriver… Le Stade Vélodrome de Marseille imaginé par l’agence d’architecture SCAU, dévoile enfin tous ses atouts à l’occasion de l’inauguration officielle avec Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Michel Vauzelle, président de la Région PACA, Jean-Noel Guérini, président du Conseil général 13, Guy Teissier, président de MPM et bien d’autres, mais avec l’absence très remarquée de Michel Platini…

Globalement, la réalisation est très séduisante et le projet respecte bien les perspectives initiales de ses architectes. 

Dans ce dossier spécial, retrouvez toutes les infos sur le stade (programme détaillé, impressions, acteurs du projet, financeurs, montant du loyer, interviews vidéos, naming, rentabilité du stade, etc.).

Découvrez le reportage photos exclusif de Michèle Clavel sur le stade ici

Et le reportage photos également sur le nouveau site d’actualités marseillais Made in Marseille ici


Pour tout savoir sur ce projet, nous vous invitons à lire notre dossier spécial Stade Vélodrome ici

Et pour tout savoir sur le chantier, notre reportage de suivi de chantier par

Enfin, si vous en voulez toujours plus, découvrez toutes les images du futur centre commercial du stade ici


Cérémonie d’inauguration / 16 octobre 2014

Discours de Jean-Claude Gaudin suivi du ministre Patrick Kanner 

inauguration-ceremonie-stade-velodrome-marseille-gaudin

patrick-kanner

Petite fantaisie de la cérémonie, la descente des portes drapeaux des collectivités qui ont contribué au financement du nouveau stade accompagnés par des percussions pour donner le rythme ! 

ceremonie-inauguration-stade-velodrome

Petit rappel sur les données clés du Stade Vélodrome

Avec une capacité totale de 67 395 spectateurs dont 371 places pour les personnes à mobilité réduite, contre 60 000 dans sa version 1998 – 2012, le nouveau Vélodrome offre 6 000 places VIP avec 8 500 m² de salons, dotés d’une déco qui reprend toute l’histoire du club en guise de revêtement mural.

Dans toutes les parties du stade, à l’intérieur comme à l’extérieur, le blanc et bleu donnent le ton.

Le blanc dans tous les espaces extérieurs : toiture du stade en PTFE et gradins.

Le bleu dans tous les couloirs, espaces de réception et espaces des joueurs : salons VIP, vestiaires, etc.

Le programme secteur par secteur…

La tribune Jean Bouin a été démolie à 95 % puis reconstruite et agrandie. Aujourd’hui, elle accueille 19 000 places dont 4 500 places VIP, 80 loges, des studios TV, des salons de réception à tous les niveaux. Sur les deux premiers, on retrouve les espaces professionnels comme les aires de régie, les salles de presse, les locaux des arbitres, les vestiaires des joueurs mais aussi les parkings joueurs et visiteurs d’une capacité totale de 48 bus.

La tribune Ganay a été également démolie, mais seulement sur son tiers supérieur. Aujourd’hui, elle est la plus grande tribune avec ses 22 000 places assises, dont 5 000 places construites séparément de la structure existante afin de respecter les normes parasismiques en vigueur. La tribune accueille les 1 500 autres places VIP du stade avec son salon associé. Au niveau 5, elle abrite le Poste de Commandement du stade qui permet aux secours et organisateurs d’avoir une excellente visibilité sur tout l’ouvrage.

Que ce soit pour Jean Bouin et pour Ganay, l’un des grands objectifs était de construire des tribunes plus pentues et plus hautes que les précédentes afin d’offrir une meilleure visibilité aux spectateurs et de se sentir plus près de la pelouse. Le résultat est très positif, la sensation de proximité avec la pelouse est très forte.

Les virages nord et sud ont conservé leur structure d’origine. Cela a permis notamment de continuer à accueillir les supporteurs pendant les trois années de travaux. Mais, les 27 000 abonnés des virages ont aussi eu leur lot de consolation, avec la construction de nouvelles buvettes et toilettes aux normes UEFA.

Côté normes écolos, le nouveau Vélodrome répond aux dernières innovations sur le plan énergétique. Notamment, grâce à son système de récupération des eaux de pluie pour alimenter le réseau d’eau non potable (arrosage de la pelouse, sanitaires, nettoyage des espaces extérieurs). Cela permet d’alléger la facture… Mais ce n’est pas tout. Les calories produites par les eaux sortant de la station d’épuration située au pied du stade, sont récupérées pour diminuer la consommation de la climatisation et du chauffage par deux.

Finalement pour tous ces nouveaux stades couverts, le seul hic est le recours à la luminothérapie. C’est une technique d’éclairage programmé de la pelouse qui permet d’apporter « une dose journalière » de soleil, un peu comme s’il n’y avait pas de toiture en fait. Malheureusement, ce procédé consomme de l’électricité… Mais, permet d’assurer la qualité de la pelouse. Une condition  sinéquanone pour jouer au foot !


Place à la visite …

Découverte des abords du stade avec les accès côtés boulevard Michelet (métro Rond point du Prado) et parvis Ganay (métro Dromel)

stade-velodrome

parvis-michelet-stade-velodrome

nouveau-parvis-jean-bouin-stade-velodrome

stade-velodrome-marseille-parvis-jean-bouin-michelet

stade-velodrome-parvis-ganay

Les futurs logements en construction sur la partie droite en arrivant sur le parvis Ganay (dessinés par Didier Rogeon)

logement-residence-stade-velodrome-marseille

logement-ray-grassi-ganay-marseille-velodrome

Les vues à l’intérieur du stade sur les magnifiques tribunes, la toiture en membrane PTFE et la nouvelle entrée des joueurs placée au centre du stade.

panorama-stade-velodrome

nouveau-stade-velodrome-marseille

entree-joueur-pelouse-stade-velodrome

Les sièges des joueurs de l’OM sont légèrement encaissés en contre bas par rapport au niveau de la pelouse

siege-joueur-om-stade-velodrome

Les nouveaux sièges rabattables de la tribune Jean Bouin

gradin-tribune-om-stade-velodrome

Des sièges ultra confort côté VIP

siege-vip-tribune-jean-bouin-stade-velodrome

Didier Rogeon, architecte associé à SCAU pour le Stade vélodrome et responsable du programme immobilier alentour

didier-rogeon-marseille

Le couloir qui dessert les vestiaires et espaces pour les joueurs. Le choix de décoration est relativement austère et oscille entre les tons bleu et gris.

couleur-bleu-stade-velodrome

vestiaire-joueur-om-stade-velodrome

vestiaire-om-stade-velodrome

vestiaire-om-stade-velodrome-preparation-physique

preparation-physique-stade-velodrome

toilette-douche-vestiaire-stade-velodrome

douche-vestiaire-stade-velodrome

Le salon et le bar du Président de l’OM, vue imprenable sur le terrain. Plutôt sympa hein !

loge-vincent-labrune-president-OM

bar-president-om-stade-velodrome

loge-president-om

Les salons VIP pour les invités, qui retracent sur leurs murs l’histoire de l’Olympique de Marseille.

salon-bar-vip-stade-velodrome-euro-2016

salon-bar-vip-stade-velodrome-football

salon-vip-stade-velodrome-marseille

stade-velodrome-loge-vip-marseille

La luminothérapie en action plusieurs heures par jour pour assurer une bonne dose de soleil artificiel à la pelouse. Et c’est vrai que même à 11 h du matin, il faisait assez sombre dans l’enceinte…

luminotherapie-stade-velodrome-couverture

luminotherapie-pelouse-stade-velodrome

luminotherapie-pelouse-stade-velodrome-marseille


La vidéo de l’interview de Didier Rogeon, architecte associé du projet

La vidéo de la présentation du projet par Bruno Botella, Président d’Aréma


Les acteurs du projet…

Architectes :

  • Mandataire : SCAU Architectes : Maxime Barbier, Bernard Cabannes, Luc Delamain, François Gillard, Michel Macary, Aymeric Zublena
  • Associé : Didier Rogeon

Bureaux d’études techniques : EGIS / Garcia Ingénierie / Beterem Ingénierie

Les actionnaires d’AREMA, société de projet créée pour concevoir et construire les Stades Vélodrome et Delort et exploiter le Vélodrome :

  • La Caisse des Dépôts et Consignations
  • La Caisse d’épargne PACA Corse
  • Le FIDEPPP (Fonds d’investissement et de développement des partenariats public-privé)
  • OFI-Infravia
  • GFC Construction, filiale de Bouygues Construction
  • Bouygues énergies services, filiale de Bouygues Construction

Le financement du projet…

En tout, le Vélodrome aura coûté 220 millions d’euros. Les contributions publiques s’élèvent à 134,5 millions d’euros :

  • Ville de Marseille : 42,5 millions d’euros
  • Etat : 28 millions d’euros
  • Conseil Régional : 12 millions d’euros
  • Conseil Général : 30 millions d’euros
  • Communauté urbaine MPM : 20 millions d’euros

Par contre, toujours pas de réponses sur le naming du stade.

Le loyer du stade fixé le 31 juillet 2014 sera réparti en deux parties :

  • une partie fixe avec le paiement par l’OM d’un loyer annuel de 4 millions d’euros et exceptionnellement fixé à 3 millions pour la saison du 1er août 2014 au 31 juillet 2015,
  • une partie variable à partir du chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 millions d’euros sur la billetterie. La ville de Marseille bénéficiera d’un intéressement de 20% sur ce CA.

Des événements de toutes sortes pour rentabiliser l’occupation du stade…

[quote]Lors de l’inauguration, Bruno Botella, Président d’Arema, a expliqué comment rentabiliser l’occupation du stade pour palier au faible taux de l’OM, une fois tous les 15 jours en moyenne. « Le stade accueillera des compétitions internationales de rugby notamment. A l’occasion du match France – Fidji qui aura lieu le 8 novembre 2014, l’équipe de France de rugby viendra s’entraîner quelques jours. En novembre, il est également programmé des rencontres de l’équipe de France de football. Et cela faisait longtemps que le vélodrome attendait ça. En mars 2015, le stade recevra un match du Top 14, RC Toulon contre Toulouse. Et l’été prochain, quelques dates de concert ont déjà été programmées, mais pour l’instant nous ne pouvons pas donner de noms car les contrats ne sont pas encore signés. Il faut savoir que c’est l’enceinte de spectacle qui a la plus grosse capacité en province avec une zone de chalandise très vaste entre Lyon, Nice et Montpellier. […] Le stade accueille également des séminaires d’entreprises. Les boites parisiennes par exemple sont très demandeuses pour y organiser leur comité de direction pendant une journée. C’est plus prestigieux qu’un hôtel. D’ailleurs 1/3 des loges ont déjà été louées et ce n’est que le début. »[/quote]

Authors

Related posts

One Comment;

  1. k6suited said:

    Beaucoup d’améliorations incontestables avec le vélodrome 98′ mais tellement d’erreurs de choix et de mauvais goûts.. Des sièges bleus auraient donné plus de vie et de couleurs, avec un MARSEILLE écrit en blanc et en plus gros (comme il l’était avant), les armatures en fer du toit peinte en blanc donneraient moins cet effet hangar, voir plus de présence du logo de l’OM surtout dans les vestiaires et sur les bancs de touches.. Vite arranger le probléme des nombreuses places invendables à cause de la visibilité réduite. Et bien sur les façades avec un VRAI bardage digne de ce nom comme prévu dans le projet Arema et pas des coups de peintures noires unis ou en code barre.. Allez l’OM !

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !