Nantes sort grand vainqueur du Palmarès des Mobilités 2014

tramway-nantes

Chaque année Ville, Rail & Transports récompense les meilleures initiatives des Autorités Organisatrices en matière de développement des transports urbains (Pass d’Or, Argent et Bronze) mais aussi toutes les initiatives en matière d’intermodalité, d’accessibilité, de mobilité durable, d’innovation, d’aménagement urbain ou de nouvelles mobilités.

Nantes Métropole a décroché hier soir le Pass d’Or pour sa politique globale en matière de transports en commun. La métropole nantaise devance ainsi Montpellier et Lyon, qui obtiennent respectivement la deuxième et troisième place. Cette victoire saluée par tous les professionnels de ce secteur, repose notamment sur le succès du Chronobus et du pass Libertan, adopté aujourd’hui par 287000 nantais. Les Chronobus sont les bus nouvelle génération ou à haut niveau de service (BHNS). Ils se distinguent des lignes de bus classiques par une amélioration de la performance et de l’offre de service. La métropole totalise 7 lignes, aménagées en deux ans soit 70 kilomètres de bus ont été transformés en quasi-sites propres, dopant la vitesse commerciale et la fréquentation. Les ratios financiers s’améliorent en raison notamment de hausses de tarifs.

La fréquentation des quatre lignes ouvertes en 2012 a encore progressé cette année de 30 à 40 %. Celles ouvertes l’an dernier, de 40 à 80 %. L’arrivée rapide des Chronobus sur 70 km de lignes a eu un fort effet sur la fréquentation. « Les lignes en correspondance, même inchangées, progressent aussi », remarque Éric Chevalier, directeur des transports à Nantes Métropole.

Cette réussite est complétée par un succès de billettique. Le titre de post-paiement lancé au printemps 2013 pour ceux qui empruntaient les transports 10 à 15 fois par mois, fait un tabac. 287 000 personnes en possèdent un. Il s’en vend toujours entre 50 et 70 par jour. « Selon nos premières études, ces personnes augmenteraient de 20 % environ leur utilisation des transports en commun, c’était le but recherché », signale Alain Boeswillwald, le directeur général de la Semitan (Société d’économie mixte des transports de l’agglomération nantaise). Pour lui, le bon résultat, côté recettes commerciales, s’explique par le succès de ce titre, vendu plus cher qu’un abonnement, et par la hausse régulière du prix du ticket.

Tous les 1er juillet, comme c’est de règle à Nantes, celle-ci est de 1 % supérieure à l’inflation. Au final, le taux de couverture (recettes sur dépenses) est de 38 %, en hausse de 1,5 % depuis trois ans. « Les chiffres sont bons mais il est aussi important qu’ils le soient depuis plusieurs années », fait remarquer Éric Chevalier. Question cruciale pour les investissements à venir. Bien maillé, le réseau nantais, vieux de trente ans, doit être entretenu et gagner en capacité. Les trois lignes de tramway sont à renouveler en totalité au centre-ville. Des rames de 45 m doivent remplacer celles de 38 m. 80 à 150 bus sont à changer d’ici 2020. Le BHNS (ligne 4) est saturé, à convertir peut-être en tout électrique. De lourdes dépenses dans un contexte de plus en plus serré pour les finances locales, qui va peser dans les décisions à prendre début 2015 pour les dix ans qui viennent.

Un chronobus © Nantes Métropole

nantes-chronobus

Nantes métropole a fait très fort cette année puisqu’elle a également remporté le prix de la modernisation grâce à l’utilisation du gaz naturel pour véhicules (GNV), qui a permis de faire baisser le taux de panne d’environ 15 %.

Montpellier a fait le bon choix avec le tramway

En optant pour le tramway fer depuis 2000, les édiles montpelliérains ont tiré la bonne carte. 2013 a été la première année de pleine d’exploitation des lignes 3 et 4, mises en service en avril 2012. Résultat, une forte hausse du nombre de déplacements.

Lyon sur tous les fronts

Lyon a investi dans tous les transports, qu’il s’agisse de tram, de métro, de bus, de véhicule électrique ou même de tunnel routier. Le réseau lyonnais engrange désormais les résultats de son offre fortement développée en 2013. Élections municipales et fin de mandat obligent, les années se suivent et ne se ressemblent pas. Lyon a connu une année flamboyante en 2013 avec l’ouverture simultanée de nouvelles lignes de métro, de tramway et de bus. Le T4 a été prolongé entre Feyzin/Vénissieux et Villeurbanne en passant par la gare de Part-Dieu, ce qui a donné à la ville sa plus longue ligne de tramway.

Toulouse à la pointe de la technologie

Toulouse Métropole a reçu le prix catégorie « mobilités numériques ». Les membres du jury ont tenu à récompenser tout le travail de libération des données de transport Open data qui ont permis notamment le développement d’applications smartphones de services.

« Toulouse Métropole est un des précurseurs de l’Open data, matière première gratuite de l’innovation d’aujourd’hui et de demain » explique Bertrand Serp. « Ce prix récompense l’immense travail des élus et des services techniques, à la fois pour convaincre le plus grand nombre de libérer les données, mais également pour améliorer les services, développer l’économie numérique et favoriser la transparence citoyenne.» « Depuis le début, la régie de transport Tisséo fait partie intégrante du projet Open data. Plus de 16 applications smartphones utilisant les données transport ont ainsi vu le jour sur Toulouse. Depuis avril 2014, Tisséo a livré sa propre application gratuite, intuitive et interactive. Enfin, Toulouse Métropole et ses partenaires déploient des services « sans contact » sur tout le territoire métropolitain » conclut Bertrand Serp.

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !