Paris décroche des projets de rénovation urbaine pilotés par l’ANRU

Porte_de_bagnolet

Le secteur « Porte de Bagnolet/Python Duvernois » a été choisi dans le Nouveau Programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Ces quartiers populaires vont ainsi bénéficier de moyens importants pour leur modernisation.

Le Conseil d’Administration de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain (ANRU) vient de publier la liste des opérations retenues pour son Nouveau Programme National. Elle comporte un quartier parisien, qui s’étend de la Porte de Bagnolet à Python Duvernois (20e), et couvre l’ensemble du secteur compris entre le boulevard des Maréchaux et le périphérique.

porte-bagnolet-paris-anru-npnru

« Alors que nous avons affirmé clairement notre volonté d’investir dans les quartiers populaires, l’ANRU fait le choix de nous accompagner », salue Colombe Brossel, adjointe à la Maire en charge de l’intégration et de la politique de la ville.

L’engagement de l’Etat aux cotés de la Ville permettra d’améliorer considérablement la qualité de vie des habitants de ce secteur en partant de ses atouts : tramway, ceinture verte, situation dans la métropole. Ce choix de l’ANRU « est cohérent avec notre démarche de donner la priorité aux opérations d’urbanisme le long de la couronne parisienne et au développement de l’arc de l’innovation », souligne Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire en charge de l’urbanisme et de l’attractivité.

Pour Jacques Baudrier, conseiller délégué en charge des Grands Projets de Renouvellement Urbains, cette décision représente « un premier succès très important pour ce quartier marqué par les nuisances du périphérique ». Le projet vise à transformer durablement le quartier par une action forte sur le logement, une importante reconfiguration des espaces publics, la modernisation des équipements sportifs et enfin la dynamisation économique et commerçante du secteur afin d’y apporter mixité fonctionnelle et qualité de vie.

Dans le cadre des opérations d’intérêt régional, qui seront définies dans les prochains mois, Paris continuera à porter les candidatures des autres secteurs prioritaires pour l’Exécutif parisien, en particulier ceux de « Porte de Clignancourt-Porte d’Aubervilliers » (18e), de « Bédier-Chevaleret-Oudiné » (13e), d’ « Orgues de Flandre » (19e), de « Saint-Blaise » (20e) et de « Goutte d’Or » (18e).

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !