L’agence OMA de Clément Blanchet réalisera le pont Jean-Jacques Bosc à Bordeaux

pont-jean-jacques-bosc-bordeaux

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) a choisi l’agence d’architecture OMA dirigée Rem Koolhaas et Clément Blanchet comme lauréate du concours de maitrise d’œuvre lancé fin 2011 pour la construction du pont Jean-Jacques Bosc qui reliera bientôt Bègles à Floirac. La livraison du futur pont, situé entre le pont François Mitterrand et le pont Saint-Jean dans le prolongement de l’avenue Jean-Jacques Bosc, est annoncée pour fin 2018. C’est un pont très large et esthétique qui enjambera la Garonne entre Bègles et Floirac.

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité à Bordeaux : tous les projets en images par ici

Vous voulez en savoir plus sur les projets de ponts et viaducs en France et dans le monde : cliquez ici

Le projet d’OMA a été sélectionné  parmi 5 équipes :

  • Dietmar Feichtinger Architectes
  • OMA Architecte
  • Marc Mimram Architecte
  • RFR Architecture
  • SETEC TPI / Marc Barani

Selon le jury, les autres projets étaient très pertinents mais assez classiques. Ils ont voulu opter pour un choix plus audacieux.

Crédits visuel © OMA – Rem Koolhaas –  Clément Blanchet

Le projet OMA

pont-jean-jacques-bosc-bordeaux

Contexte : un nouveau pont pour connecter les deux rives de la Garonne

Les territoires situés de part et d’autre de la Garonne sur les communes de Bègles, Bordeaux, Bouliac et Floirac connaissent une forte attractivité et sont le lieu d’importants projets de développement. Le projet de franchissement du fleuve sur ce secteur a fait l’objet d’une concertation préalable d’une durée de 18 mois qui s’est close en janvier 2011. Le jury du pont Jean-Jacques Bosc s’est réuni jeudi 13 juin 2013.

Le coût total du pont Jean-Jacques Bosc, raccordements inclus, est estimé à 110 millions d’euros TTC. Il convient d’y ajouter le montant des frais de maîtrise d’œuvre, la rémunération de l’équipe retenue soit environ 11 millions d’euros.

Outre les espaces réservés aux piétons et cyclistes, ce futur pont d’un peu plus de 500 mètres de long accueillera une voie par sens dédiée à un transport en commun en site propre, une voie par sens affectée aux véhicules légers et poids lourds et un espace par sens dévolu aux modes de déplacements collectifs ou alternatifs.

Projet OMA architecte (Rotterdam – Pays-Bas) associé au paysagiste Michel Desvigne

Mandataire : OMA – Architectes (Rotterdam – Pays Bas) avec Rem Koolhaas à sa tête, signature des plus prestigieuses et prix Pritzker en 2000, qui est considéré comme la plus haute distinction en architecture et son associé Clément Blanchet, directeur de OMA France.

Co traitants :

  • Ingénierie : WSP FINLAND (Helsinki – Finlande)
  • Paysagiste : MDP – Michel DESVIGNE (Paris)
  • Concepteur lumière : Agence LUMIERES STUDIO-ON SWITCH (Paris)

Le projet OMA Architecte est un pont conçu comme une grande dalle, de 545 m de long et 44 m de large. La dalle est portée par une structure en caisson métallique à 9 travées. La répartition des espaces de circulation laisse place à un grand espace de déambulation de 15 m de large. Au niveau des berges, le pont se raccorde directement sur les rives sur des grands espaces publics.

Selon les propos de Clément Blanchet (OMA France), la simplicité de cette plate-forme linéaire neutre permet une plus grande diversité dans son programme; embrassant les besoins d’une ville en pleine croissance en termes d’évolutions dans les nouvelles configurations de tous les modes doux. Dans ce cas, le pont n’est pas l’«événement» dans la ville, mais une plate-forme qui peut accueillir tous les événements de la ville. Il est immédiatement intégré dans le paysage urbain, une nouvelle caractéristique classique de l’élégance qu’incarne la ville de Bordeaux.

Crédits visuel © OMA – Rem Koolhaas –  Clément Blanchet

oma-pont-bosc-projet-bordeaux

pont-bosc-oma-desvigne-projet-bordeauxpont-bosc-khoolaas-desvigne-bordeauxmaquette-pont-bosc-garonne-bordeaux

Les équipes non retenues

Projet Dietmar Feichtinger Architectes (Paris)

Mandataire : Dietmar Feichtinger Architectes (architecte urbaniste à Paris), concepteur de la passerelle Simone de Beauvoir à Paris et du nouvel ouvrage d’accès au mont Saint-Michel.

Co traitants :

  • Structure et ouvrages d’art : SBP G.M.B.H (Stuttgart – Allemagne)
  • Paysagiste : Vogt Landscape Ltd (Londres – UK)
  • Bureau d’études pluridisciplinaire : Safege (Nanterre et Bordeaux)
  • Economiste de la construction : Procobat (Lyon)
  • Etudes trafic et mobilité : Transitec Ingénieurs Conseils (Bron)
  • Concepteur lumière : agence Anne Bureau (Bordeaux)
  • Transitec Ingénieurs Conseils (Bron)

Le projet Dietmar Feichtinger Architectes est un pont métallique de 522 m de long, à 7 travées, qui porte deux niveaux de tablier. Le tablier supérieur porte les voies de circulation pour les véhicules et le tablier inférieur des passerelles pour les piétons et les vélos. Au centre de la Garonne les passerelles se rejoignent pour former une plate-forme au-dessus du fleuve. Sur les rives, le pont se raccorde directement au niveau des quais.

Crédits images : Dietmar Feichtinger Architectes

pont-bordeaux-bosc-cub-Feichtinger

pont-bosc-Feichtinger-architecte

pont-bosc-Feichtinger-bordeaux

Projet SETEC TPI / Marc Barani

Mandataire : Setec TPI (Paris) associé à l’architecte Marc Barani, qui ont réalisé le pont Eric Tabarly à Nantes et le pont de l’île Seguin à Boulogne Billancourt.

Le projet Setec TPI est un pont à haubans à 5 travées pour une longueur totale de 538 m. Le haubanage est constitué par 3 nappes de haubans situées dans l’axe de l’ouvrage et de part et d’autre en bordure des voies circulées. En rive gauche le pont survole une promenade piétonne sur la rive ; coté rive droite il se raccorde à niveau sur le quai de la Souys.

Crédits images : SETEC TPI / Marc Barani

pont-bosc-barani-bordeaux

pont-bosc-projet-barani

Projet Marc Mimram architecte (Paris)

Mandataire : Marc Mimram architecte (Paris). On lui doit notamment la conception et la réalisation de la passerelle Solférino (Paris) et le raccordement du pont Léopold Sedar Senghor à Nantes.

Le pont du projet Marc Mimram est constitué par une série d’arcs métalliques sous chaussée, avec un arc émergent sur la travée centrale. La longueur de l’ouvrage est de 520 m, décomposée en 7 travées principales. De part et d’autre de l’ouvrage, 2 petits viaducs permettent de survoler une promenade en rive gauche, et le quai de la Souys en rive droite, portant la longueur totale cumulée des ouvrages à 587 m. Deux balcons asymétriques sont disposés sur les rives du pont. Ils partent des berges basses pour se terminer au niveau de la travée centrale du pont.

Crédits images : Marc Mimram architecte

pont-bosc-bordeaux-mimram

pont-marc-mimram-bordeaux-projet

Projet RFR architecture et BET structure (Paris) associé à l’agence TVK

Mandataire : RFR architecture et BET structure (Paris), lauréat du concours du viaduc des Rocs à Poitiers et qui compte également à son actif la réalisation du viaduc TGV à Avignon, ainsi que le Canal Bridges Al Raha à Abu Dhabi.

Le projet RFR architecture et BET structure est un pont suspendu d’une de 515 m. Deux petits viaducs permettent de survoler une promenade en rive gauche, et le quai de la Souys en rive droite, portant la longueur totale des ouvrages à 581 m environ. L’ouvrage principal comprend 5 travées. La largeur de l’ouvrage est variable, resserrée au centre des travées et plus large au niveau des 4 piles.

Crédits images : Agence TVK

pont-bosc-bordeaux-rfr-projet

projet-pont-bosc-rfr-architecture

Voir notre article complet sur le nouveau pont levant Chaban-Delmas ici

Voir notre article complet sur le plan d’aménagement des villes de Bègles et Villenave d’Ornon mené par l’agence OMA ici

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !