La tour Sky City en Chine : le futur gratte-ciel le plus haut du monde

sky-city-chine-tour-gratte-ciel

Top départ pour le chantier de construction de la plus haute tour du monde

C’est un événement majeur dans le petit monde de l’architecture. En effet, la construction de la future plus haute tour du monde vient de débuter en Chine.

Le classement du Top 10 des plus hautes tours du monde en 2012 ici

Crédits images © Broad Group

sky-city-chine-tour-gratte-ciel

Fait étonnant, ce nouveau gratte-ciel, qui culminera à 10 mètres de plus que l’actuel détenteur du record du monde – la tour Burj Khalifa à Dubaï – est en construction dans une zone rurale dans la banlieue de la ville de Changsha. Mais l’effet moteur de ce projet devrait rapidement entrainer l’émergence d’un nouveau quartier en périphérie de Changsha.

L’entreprise de construction chinoise Broad Group vient de lancer la construction de sa tour Sky City qui atteindra 838 mètres de hauteur en quelques mois seulement. Sky City est située en périphérie de la métropole de Changsha, une ville de 7 millions d’habitants en Chine centrale.

D’ici le mois d’avril 2014, elle devrait déployer ses 220 étages avec piscines, cinémas et jardins d’enfants, 104 ascenseurs pour une superficie de 1 000 000 m2 et une capacité d’accueil de plus de 100 000 personnes.

La construction des fondations devrait durer jusqu’à la fin du mois de novembre 2013, avant d’enchainer sur la construction des étages. Et c’est là que le chantier devrait prendre un aspect plus impressionnant puisque Broad Group envisage de construire les 220 étages en quatre mois, soit quasiment deux étages par jour.

Une telle rapidité d’exécution peut soulever quelques inquiétudes quant à la qualité de la construction mais les responsables du projet assurent que plus de 95 % du bâtiment est préfabriqué. L’essentiel de la construction consiste donc à effectuer le montage des éléments préfabriqués. 19.000 ouvriers vont construire les différentes parties de la structure, avant de les assembler. Beaucoup de déchets de construction seront supprimés, du temps sera gagné et de l’argent aussi.

Le bâtiment, conçu pour résister à un séisme de magnitude 9,0, emploiera des unités préfabriquées et assemblées les unes par-dessus les autres. Un procédé dont Broad Group avait déjà fait la démonstration en édifiant en 15 jours une tour de 29 étages en 2012.

La Chine ne voit pas forcément d’un très bon œil ce nouveau record à sa portée. Le Quotidien du Peuple a, par exemple, accueilli avec une réserve affichée le début de la construction de la tour. Les multiples retards du chantier ont d’ailleurs alimenté l’idée de plans trop ambitieux.

tour-sky-city-chine-record-monde-changsha

tour-gratte-ciel-sky-city-chine

Avec ce building, 9 des 10 plus hauts immeubles du monde se trouveront en Asie. D’ici 2016, la Chine pourrait posséder quatre fois plus de gratte-ciels que les États-Unis.

Zhang Yue, le fondateur de Broad Group a fait fortune dans les appareils d’air conditionné. Il est connu pour s’être fait bâtir une pyramide dorée de style égyptien et une réplique du palais de Versailles.

Le coût du projet estimé à 1,11 milliard d’euros. La tour de Dubaï avait quand à elle été livrée avec une facture de 1,5 milliard de dollars.

A la vue des perspectives dévoilées par Broad Group, on a quand même un peu de mal à croire à la qualité des espaces extérieurs et espaces verts. Perchés à plus de 700 mètres de hauteur, et soumis à des conditions météos parfois très difficiles, nul doute que les solariums ou les jardins plantés auront du mal à résister aux intempéries…

sommet-tour-sky-city-chine

tour-sky-city-chine-changsha

sky-city-tower-changsha

terrasse-tour-sky-city-changsha

La vidéo officielle du projet

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !