Le futur Musée national des arts de Chine à Pékin par Jean Nouvel

jean-nouvel-national-art-museum-chine

Article publié le 26 août 2013, mis à jour le 24 septembre 2014

Nous vous l’avions annoncé en avant première en août 2013, le plus célèbre des architectes français, Jean Nouvel, venait alors de remporter le concours pour la conception du Musée national des arts de Chine (NAMOC). Ce magnifique ouvrage sera implanté à proximité du Stade Olympique de Pékin en forme de nid d’oiseau, réalisé par les architectes Herzog et de Meuron. Mais depuis l’année dernière, à part la présentation des perspectives du projet, on avait plus eu beaucoup d’information. La nouvelle vient donc de tomber et fait sensation sur la toile, les études de conception sont enfin lancées ! Jean Nouvel et son équipe vont plancher sur le projet pendant plus d’un an…

Ce nouveau projet baptisé NAMOC imaginé par le talentueux Jean Nouvel repose sur un concept architectural séduisant. La structure sera érigée en toute transparence avec une insertion optimale dans le contexte urbain existant, grâce à des façades « effet miroir » qui reflètent le paysage environnant.

Les études de conception ont démarré mi septembre 2014 et devraient durer environ 1 an et demi. La suite du calendrier prévoit le début du chantier dès que les études seront finalisées pour une livraison du musée courant 2018.

Crédits images : Ateliers Jean Nouvel et BIAD

jean-nouvel-national-art-museum-chine

La compétition était très serrée, les trois finalistes du concours comptaient parmi les architectes les plus renommés au monde : Jean Nouvel, l’Irako-Britannique Zaha Hadid et l’Américain Frank Gehry.

Leurs fiches descriptives : biographies, projets et réalisations :

La proposition de Zaha Hadid (Crédits image : Zaha Hadid Architects)

zaha-hadid-musee-national-chine-pekin

La proposition de Frank Gehry (Crédits image : Frank Gehry)

frank-gehry-musee-national-chine-pekin-namoc

Le bâtiment sera réalisé en collaboration avec le Beijing Institute Architecture Design (BIAD). Le design devrait être épuré, se basant sur la simplicité d’une ligne. Le bâtiment de plus de 200 mètres de long, en pierre, verre et métal, devrait être implanté sur un axe nord-sud, reliant le Stade Olympique à la Cité interdite. Une symbolique faisant le lien entre l’art ancien et contemporain.

[quote]Jean Nouvel « Un trait unique est la source de tout dans l’existence ». « On a débuté par la calligraphie (…). Les élèves passaient la moitié d’une année sur ce premier trait au pinceau. Cette première ligne contient toute la culture chinoise -la peinture, l’écriture et l’énergie du Chi. »[/quote]

Jean Nouvel s’est inspiré de l’art de la calligraphie chinoise de Shi Tao, poète et peintre de la dynastie Quing, qu’il cite pour son projet. Sans lever son pinceau, il a donc réussi à créer un bâtiment rythmé de façades toutes avec des allures différentes. A l’intérieur aussi, on retrouve des atmosphères très variées selon où l’on se trouve dans le musée.

Crédits images : Ateliers Jean Nouvel et BIAD

Le hall d’hiver s’articulant autour du puits de lumière en forme de cône inversé

musee-art-national-chine-pekin-jean-nouvel-biad

Le jardin d’automne luxuriant au cœur du musée, côté façade Nord

jean-nouvel-namoc-musee-national-chine

La vue en coupe du musée NAMOC

L’architecte a voulu associer les effets mat et brillant, rugueux et poli, miroir ou semi-miroir pour donner au spectateur l’impression d’être dans le ciel ou les montagnes.

Au nord, la façade poreuse laisse le regard s’infiltrer dans sa végétation abondante, par le creusement d’une serre intérieure. Les façades Est et Ouest sont habillées de grandes ouvertures sur l’extérieur pour laisser entrer la lumière naturelle. Au sud, la façade est lisse comme un miroir. Elle est orientée vers le Stade Olympique.

La façade Nord poreuse « effet pierre »

musee-art-national-pekin-namoc-jean-nouvel

La façade Ouest reflète le paysage

facade-musee-art-national-pekin-jean-nouvel

Le NAMOC vu depuis le Stade Olympique de Pékin

namoc-musee-art-pekin-jean-nouvel

La façade Ouest vue depuis le parvis avec la perspective sur le Stade

pekin-musee-national-art-chine-namoc-jean-nouvel

La composante « espace public » n’a également pas été laissée au hasard. Jean Nouvel a imaginé une immense place des arts recouverte par une voûte couleur or. Les accès au bâtiment sont situés des quatre côtés. Une terrasse panoramique, avec des effets d’eau tout autour, offre une vue unique sur la ville.

 

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !