Le projet de modernisation et d’extension de Roland Garros dévoilé en images

La nouvelle place des Mousquetaires et le futur court Philippe-Chatrier

Article publié le 9 juin 2013, mis à jour le 26 février 2014

La Fédération française de tennis et la mairie de Paris viennent de présenter les images du projet d’extension et de modernisation de Roland-Garros.

Le projet comprend la rénovation et la couverture du court Philippe Chatrier, la construction d’un nouveau stade de quasiment 5000 places et l’aménagement de cinq à huit « petits » courts, la requalification de la place centrale des Mousquetaires et la construction du bâtiment de l’organisation du tournoi.

News juridiques du 26 février 2014 « Victoire pour le projet »: Le tribunal administratif de Paris a rendu trois décisions confortant la poursuite du projet de modernisation du stade de Roland Garros et confirmant la solidité juridique des choix de la Ville de Paris. Les requérants avaient mis en cause la révision simplifiée du Plan local d’urbanisme, la convention d’occupation du domaine public signée le 6 mai 2013 pour la modernisation du stade avec la Fédération Française de Tennis et le permis de construire du Centre National d’Entraînement. Toutes les requêtes ont été rejetées et la légalité des décisions reconnues par le tribunal.

Cliquez ici pour voir notre article précédent sur le projet de Roland-Garros avec la maquette et d’autres images

Crédit images : FFT

Le court Philippe Chatrier et la place des Mousquetaires requalifiée

Le plan du projet (cliquez pour zoomer)

Le court Philippe Chatrier modernisé

Le court Philippe Chatrier sera repensé pour offrir davantage de confort et de modernité aux spectateurs et aux joueurs. Son toit amovible, en moins de 10 minutes, permettra de poursuivre les matchs malgré la pluie et la tombée de la nuit, et d’organiser également des sessions de soirées. Pour accueillir cet aménagement la hauteur du court sera portée de 18 à 31 mètres.

Par ailleurs, les tribunes seront revues afin d’optimiser le bien-être et la sécurité du public : reconstruction ou modification des tribunes hautes, adaptation des tribunes basses et développement de l’offre de sièges proches du court pour les spectateurs. Enfin, de nouveaux espaces seront aménagés pour améliorer l’accueil de l’ensemble des participants au tournoi (médias, partenaires, joueurs…).

Place des Mousquetaires

L’actuelle place des Mousquetaires est trop étroite pour accueillir tous les visiteurs durant la quinzaine de compétition. Grace à la déconstruction du court n°1, la place devrait être réaménagée et agrandie en esplanade d’environ 1 hectare avec l’installation d’un écran géant pour diffuser les matchs en direct. Pendant le reste de l’année, l’esplanade sera tout de même ouverte au public.

L’actuelle place des Mousquetaires au pied du court central

Le projet

Fonds des Princes : cinq à huit nouveau courts

Situé à la pointe Ouest de Roland-Garros, le Fonds des Princes faisait déjà partie du stade pendant le tournoi et accueillait un village de relations publiques. Le reste de l’année, ses cinq courts en dur étaient rendus à la Ville de Paris. Accolé à la zone à l’Ouest du court Suzanne Lenglen, déjà dédiée à la compétition, il formera désormais un nouvel ensemble qui permettra l’installation de cinq à huit courts (en fonction des options d’aménagement qui seront retenues sur le reste du stade) dont un de 2 000 places.

Fonds des Princes

Plan du site (infographie :FFT)

La construction d’un nouveau court de 4850 places

En remplacement de l’actuel court n°1 un nouveau court sera construit dans la partie Sud-Est des Serres d’Auteuil. Il pourra accueillir jusqu’à 4850 spectateurs contre 3 500 pour l’actuel court n°1.

Cependant, un problème de conflits d’intérêt se pose : la construction du nouveau stade de 4850 places, en remplacement de l’actuel court n°1, empiètera sur les jardins des serres classées d’Auteuil, une situation que dénoncent des associations de défense du patrimoine et les riverains du projet. Ils redoutent l’impact des constructions sur ce site protégé du bois de Boulogne et s’apprêtent à poser huit recours devant le tribunal administratif.

Le bâtiment de l’organisation du tournoi

Au rez-de-chaussée du court Philippe Chatrier et partiellement à l’emplacement du centre national d’entraînement localisé au l’Est du stade Roland-Garros (côté bois de Boulogne), le projet prévoit de réaliser un nouvel équipement dédié à l’organisation du tournoi. Il sera surplombé par une terrasse et un espace de relation publique offrant une vue imprenable sur l’ensemble du site et la ville de Paris.

Les chiffres du nouveau stade
– 12,8 ha (en configuration tournoi hors installations du centre sportif Jean Bouin)
– 35 courts de compétition et d’entraînement
– Un central de 15 000 places avec une couverture amovible : Philippe Chatrier
– Un central-bis de 10 000 places : Suzanne Lenglen
– Un nouveau court de 4 850 places
– Date de début des travaux : 2014
– Durée de la convention : 50 ans

Financement

Pour financer la transformation de Roland-Garros qui s’élève à 340 millions d »euros, la fédération française de Tennis comptait à 88% sur ses fonds propres (85 millions d’euros) et sur un emprunt (148 millions d’euros, garantis pour la moitié par la Mairie de Paris). Le solde des 40 millions d’euros restant doit « être financé grâce à l’obtention de subventions publiques dont une de 20 millions d’euros de la Mairie de Paris.

Crédit information Fédération Française de Tennis (FFT)

Site web de la concertation ici

 

Authors

Related posts

3 Comments

  1. duc said:

    Le projet prévoit d’abriter les spectateurs, c’est bien.Mais les joueurs? Les matchs seront donc toujours interrompus ou reportés s’il pleut !!!…DOMMAGE!!!!….

  2. Julia said:

    Vous parlez du court central ou du nouveau court de 5000 places ? Car le central pourra se couvrir intégralement par un toit coulissant. Celui de 5000 places en revanche n’a prévu que la couverture des tribunes, je vous l’accorde.. c’est dommage

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !