Un groupement d’experts citoyens contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes

aeroport-notre-dame-landes-nantes

Le projet de construire un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes est sujet à de vives contestations de la part d’une grande partie des habitants de la région, et fait l’objet depuis plusieurs années à une prise de conscience nationale. Fort de ce constat, un atelier citoyen est en train de se mettre en place afin de proposer une alternative solide et viable économiquement pour les collectivités qui financent le projet. Rencontre.

Cet atelier tend à rassembler tous les experts volontaires sur ce sujet : utilisateurs, employés, ingénieurs, architectes, spécialistes de l’aviation civile, de la navigation aérienne et de la programmation aéroportuaire, acousticiens, sociologues, écologues, informaticiens, économistes, etc pour réfléchir et proposer des solutions optimales au maintien de cet aéroport.


Voir notre présentation du projet controversé d’aéroport, il y a déjà 4 ans ici


Notre-Dame-des-Landes par Vinci © JFA-artefactory

aeroport-notre-dame-landes-nantes

aeroport-nantes-notre-dame-landes

Lancée par Ivan Fouquet et Franco Fedele deux architectes qui ont déjà travaillé sur l’aéroport existant, cette initiative de rassemblement citoyen est pour eux une évidence. Les deux protagonistes expliquent « Nous sommes aujourd’hui une petite dizaine et l’objectif de cet atelier est de rassembler une plus grande équipe pluridisciplinaire autour du réaménagement de cet aéroport, pour permettre son optimisation mais aussi imaginer un futur plus riche pour cette partie du territoire nantais en s’appuyant sur les structures existantes et les besoins de la ville elle-même« .

« Le projet de Notre-Dame-des-Landes était depuis quelques mois au bord de l’abandon. Les événements du Tarn, la mort de Rémi Fraisse et les manifestations qui suivirent à Toulouse et à Nantes, ont relancé les débats sur l’utilité de certains grands équipements dont l’aéroport ».

Selon les deux architectes, « L’optimisation de l’aéroport existant à Nantes est de manière évidente la seule alternative possible et réaliste. Il existe de multiples solutions pour l’améliorer. L’aéroport dispose de suffisamment de terrain pour s’agrandir. Le tramway arrive à 2 km et pourrait être prolongé. Pour réduire le bruit et éviter le survol de Nantes, il existe des sondes de navigation aérienne et d’autres moyens pour optimiser les approches et réduire l’impact du bruit sur les habitations. Ces moyens ne sont pas mis en place actuellement, car ils constituent un investissement important écarté par le projet de Notre-Dame-des-Landes. Il existe donc des solutions pour réinvestir ce morceau de territoire et promouvoir la métropole nantaise à l’échelle tant régionale qu’internationale. »

Notre-Dame-des-Landes par Vinci © JFA-artefactory

nantes-vinci-aeroport-notre-dame-landes

D’ailleurs, les Ivan et Franco assurent que « l’initiative de cet atelier est soutenue par plusieurs personnalités importantes de l’architecture et du milieu aéronautique, notamment par l’architecte Patrick Bouchain, par l’ingénieur Alain Bornarel, par l’expert aéronautique Jacques Bankir et par un collectif de pilotes de ligne ».

Une première réunion publique aura lieu le 12 décembre 2014 à 20h à la Gare de l’État à Nantes pour présenter cet atelier et l’appel à idées qui suivra. Cet Atelier Citoyen est lancé par le collectif d’architectes conduit par Ivan Fouquet et Franco Fedele. Ce collectif a réalisé en juin dernier une étude pour le CéDpa (Collectif d’élu-e-s) sur les possibilités d’optimisation de cet aéroport.

Pour participer ou en savoir plus, leur site internet ici

Authors

Related posts

One Comment;

  1. Guillaume SERJEAN said:

    Bonjour,
    Je ne suis expert en rien, il se trouve que pour un congrès professionnel, j’étais à Nantes en octobre 2012. Je n’avais pas alors entendu parler de ND des landes. Mon hôtel était en périphérie et j’ai apprécié de pouvoir prendre le tram pour me rendre dans le centre ville qui venait d’être rendu aux piétons. En descendant du tram un grand bruit effrayant me fait lever la tête, c’était un avion ! J’ai été très surpris de voir dans une si grande ville de tels survols à si basse altitude !!! C’est tout.

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !