Vincent Callebaut

Vincent Callebaut est diplômé de l’Institut supérieur d’Architecture de Bruxelles en 2000 à l’âge de 23 ans, avec son projet parisien du « Métamusée des Arts et Civilisations » Quai Branly.

A l’issue de ses études, grâce à la bourse Leonardo da Vinci attribuée par la Communauté Européenne, il décide de s’installer à Paris pour aiguiser son esprit critique et son inventivité spatiale pendant deux ans de stages au sein des agences qui le passionnent (Odile Decq Benoit Cornette Architectes Urbanistes, Massimiliano Fuksas).

Très vite, il se distingue de ses pairs et remporte en 2001 le Prix Napoléon Godecharle récompensant le meilleur espoir de l’architecture belge, avec son projet écologique et futuriste « Elasticity, une ville aquatique de 50 000 habitants totalement autonome». Le jury apprécie à la fois « son dynamisme, sa force d’expression et la cohérence de son concept » et reconnaît en lui « une personnalité douée d’une aptitude remarquable, donnant des espérances fondées d’un grand succès et capable de ce fait de contribuer à ce que la renommée de la Belgique devienne une vérité ».

En 2005, il est finaliste des RE-Nouveaux Plaisirs d’Architecture récompensant les 12 figures émergentes de l’Architecture en Communauté Française de Belgique. La même année, la Maison d’Editions Damdi à Séoul lui consacre à 28 ans sa première monographie d’architectures «New Worlds » retraçant en coréen et en anglais l’historique de ses projets primés et exposés lors de propositions spontanées et de grands concours internationaux remportés à travers le monde.

Depuis, dans le cadre de son agence parisienne et de riches collaborations internationales au sein d’agences d’architecture de renom, il milite sans cesse pour le développement durable des nouvelles Ecopolis et approfondit ses compétences pratiques en se confrontant sur de grands chantiers à l’art de construire.

Au Luxembourg, il a par exemple collaboré au sein de l’agence Vasconi Architectes Associés à la conception et à la construction du siège international de la banque Dexia sur le plateau d’Esch-Belval tandis que à Strasbourg, il a participé au sein de l’agence italienne Massimiliano Fuksas à la conception du Zenith Europe, le plus grand de France.

En 2008, il publie sa seconde monographie «Archibiotic » en chinois soutenu par l’United Asia Art & Design Cooperation à Pékin et est confirmé comme l’un des principaux leaders de l’Architecture Verte de Très Haute Qualité Environnementale (THQE). En effet, Vincent Callebaut met en place au coeur de tous ses projets des stratégies parasites et transdisciplinaires pour développer une architecture d’investigation alliant les biotechnologies aux technologies de l’information et de la communication (TIC).

De New York à Hong Kong en passant par Bruxelles et Paris, Vincent Callebaut propose avec conviction et fulgurance à travers la presse internationale des projets prospectifs et écologiques en insufflant localement des dialogues et des rencontres qui tentent sans cesse d’élever nos questionnements sur la société dans laquelle nous vivons à un carrefour majeur de crise économique et de crise écologique.

En juillet 2009, le travail de Vincent Callebaut a été exposé à Berlin à la célèbre galerie Aedes et à partir de mai 2010, Vincent Callebaut Architectures et l’Agence Norman Foster and Partners illustreront tous deux les futurs écologiques possibles des mégalopoles de demain au Pavillon du Futur de l’Exposition Universelle de Shanghai.

A 33 ans, Vincent Callebaut apporte un véritable souffle à la profession d’architecte avec son approche résolument pluridisciplinaire, avant-gardiste et éco-responsable. Il collabore actuellement avec l’agence Vasconi Associés Architectes, sur la construction de l’hôpital Grace Kelly de Monaco.

Amateur des récits de Jules Verne, très inspiré par l’univers de la bande dessiné (l’expression graphique et scénaristique), ce passionné de développement durable, a produit un travail prospectif impressionnant réunissant pas moins de 40 projets, respectueux de l’environnement, de l’humain et des écosystèmes.

Ses projets

2013 : Asian Cairns, Mégalithes durables pour milieu rural, Shenzhen, Chine
2011 : Solar Drop, un complexe aquatique écologique, Abou Dhabi
2010 : Physalia, Jardin amphibie capable de nettoyer les fleuves européens, Europe
2009 : Green Wave, Piscine, Clermont-Ferrand, France
2009 : Dragonfly, ferme urbaine verticale auto-suffisante, New York, U.S.A.
2008 : Lilypad, Ville écologique flottante dans les oceans du Monde
2007 : Anti-Smog, Centre d’innovation pour le développement durable, Paris, France

2007 : Perfumed Jungle, Master plan “vert” pour le quartier de bord de mer en centre-ville, Hong Kong, Chine
2007 : Ecomic Tower, Centre informatique métropolitain, Mexico City, Mexique
2007 : Childhood’s Greentower, Berceau de la petite enfance, Paris, France
2007 : Neuronal Alien, Aménagement paysager de l’aéroport Vatnsmyri, Reykjavik, Islande
2006 : Red Baobab, Librairie Nationale, Prague, République Tchèque
2006 : Basalt Precipice, Musée de la Pré-histoire, Gyeonggi-do Jeongok, Corée du Sud
2006 : Fields in Fields, Complexe muséographique National d’Estonie, Tartu, Estonie
2005 : Landscript, Master plan Genève 2020, Genève, Suisse
2005 : Eye of the Storm, Centre d’art, Seoul, Corée du Sud
2005 : Sensuous Geographies, Aménagement paysager le long du canal du Parc Royal, Dublin, Ireland
2005 : Poetry of Light under the Grove, AIDS Mémorial, San Francisco, U.S.A.
2004 : Underwater Venice of Beirut, Masterplan du jardin des martyrs, Beirut, Lebanon
2004 : Fractured Monolith, Hôtel et Centre de Congrès, Bruxelles, Belgique
2004 : Light Rail Transit’s 8 Lighthouses, Master plan, Port Louis, Ile Maurice
2004 : St Lawrence Panoramic Gardens, Conception du paysage pour le réaménagement de la chute Montmorency, Québec, Canada
2004 : Floating Islands, Plan directeur pour le site Findus et le Centre de Culture Arctique, Hammerfest, Norvège
2004 : Urban Corset, an Hybrid Intermediary, Master plan de la porte de Namur, Bruxelles,  Belgique
2003 : Atoll below the Ocean’s Level, Aménagement paysager et redéfinition de la skyline de Busan, Busan, Corée du Sud
2003 : Link, 120 maisons, Tubize, Belgique
2003 : Wandering Gardens in Manhattan, Plan directeur pour la conception 1,5 Km de la High Line, Manhattan, U.S.A.
2003 : Ecocoon, Paysages recyclés, Belgique
2003 : Liquid Skin, Recyclage de la rivière Liffey, U2 studios, Dublin, Ireland
2002 : Urbanisme Accéléré, Propositions d’urbanisme alternatif  à, Hong-Kong, Shenzhen, Guilin, Kunming, Xi’an, Pékin, Chine
2002 : Ecstacity 2, a Synesthesic Leisure, Telecity, Dessau, Allemagne
2002 : Ecstacity 1, a Synesthesic Leisure, Parc de loisirs du futur, Linz, Autriche
2002 : Experiments Garden, 80 maisons, Bruges, Belgique
2001 : Biocity, Aquarium et Master plan des Quartiers Nord, Bruxelles, Belgique
2001 : Sensual Attraction, Siège virtuel interactif pour l’OTAN, Bruxelles, Belgique
2001 : Moving Trans-Fer, Continuité oblique entre 6 villes européennes, Saint – Etienne, France
2001 : Elasticity, Ville sous-marine de 50.000 habitants totalement autonomes, Bruxelles, Belgique
2000 : Casino, Master plan pour l’Eurocasino, Bruxelles, Belgique
2000 : Métamuseum des Arts et civilisations, Quai Branly, Paris, France
1999 : Dolmen, Cour des magistrats, La Louvière, Belgique

Crédits images : Vincent Callebaut Architectures

Asian Cairns

Solar Drop (notre article complet ici)

Physalia (notre article complet ici)

Lilypad (notre article complet ici)

Dragonfly (notre article complet ici)

Anti-Smog, Centre pour le développement durable à Paris

Master plan « vert » Hong Kong 

 Port Saint Louis, Ile Maurice

Musée National d’Estonie

Métamusée des Arts et Civilisations, Quai Branly

 Récompenses

2005 : Renouveaux Plaisirs d’Architecture, Mention, La Cambre, Bruxelles, Belgique
2003 : BIARC, Honorable mention, Busan, Corée du Sud
2003 : High Line, Honorable mention, New York, U.S.A.
2001 : Napoléon Godecharle, 1e prix, Académie des Arts, Bruxelles, Belgique
2000 : René Serrure, 1e prix, ISAIVH, Bruxelles, Belgique
1999 : René Serrure, 1e prix, ISAIVH, Bruxelles, Belgique

Collaborations avec des agences célèbres

2003 – 2010 : Vasconi Associés Architectes, Paris, France
2006 – 2007 : Jacques Rougerie Architect, Paris, France
2003 : Jakob + Macfarlane, Paris, France
2002 – 2003 : Massimiliano Fuksas Architecture, Paris, France
2001 – 2002 : Joël Claisse Architectures, Prisme Editions, Bruxelles, Belgique
2000 – 2001 : Odile Decq Benoît Cornette, Architectes Urbanistes, Paris, France
1999 – 2000 : Joël Claisse et Associés, Bruxelles, Belgique

 Site web ici

5 Comments

  1. CALLEBAUT said:

    Monsieur Callebaut,
    en tant que  » architecte VERT  » cette technologie d avant garde française, issue de la nanotechnologie et de plasmas physiques , brevet MONDIAL dans le traitement de l eau qui PROTEGE A 100% l environnement DOIT POUVOIR VOYS INT2RESSER, en visualisant mon profil sur VIADEO, vous aurez le SITE WEB et LA PLAQUETTE; cette technologie a été élaborée avec le CNRS D ORLEANS, laboratoire PASTEUR , Primée par OSEO qui a déclaré  » c est une rupture technologique SEULE ALTERNATIVE RECONNUE AU CHLORE .
    AJOUTEE A UNE STATION D EPURATION , elle permet le recyclage de l eau, on a une référence de CLASSE MONDIALE EN BELGIQUE. je suis a votre disposition pour la documentation complète ,
    Cordialement Jean Pierre Callebaut .. originaire de BRUXELLES , tel 0033 6 26 47 94 21

  2. KREMER René said:

    Bonjour Vincent Callebaut,

    J’admire beaucoup vos créations architecturales.
    Aussi je souhaite utiliser votre photo :
    http://www.lumieresdelaville.net/wp-content/uploads/2014/03/0019b91ed6e0147fd14b01-e1393933677169.jpg
    pour une partie de la couverture de mon prochain livre avec une définition de 300 dpi
    Il s’agit d’un livre de science fiction sur une société nouvelle dont vous pourriez être l’architecte.
    Pourrais-je utiliser cette photo, et à quelles conditions ?

    Bien cordialement
    René KREMER

    42 rue Virgile

    42100 St ETIENNE

    06 76 61 09 00

  3. Brigitte Marquet said:

    Bonjour Vincent Callebaud,
    Admirative de votre imagination et de vos réalisations, je m’interroge toutefois sur la place que vous laissez à d’autres vivants que les bipèdes prétendument humains dans vos projets….
    Les camps de concentration pour animaux dont notre monde actuel est couvert et puis les abattoirs au final auront-ils disparu ?
    Aurons-nous enfin compris que la majorité des gaz à effet de serre dûs en grande partie à l’ELEVAGE sont à l’origine du réchauffement climatique ? Aurons-nous enfin pris conscience que nous n’avons pas le droit d’asservir, de maltraiter puis d’ôter la vie à des milliards d’animaux alors que nous pouvons parfaitement vivre « végétaliennement » ? Quid du lobby de ONSANTO dans votre projet, par ailleurs ?
    Bref, aurons-nous enfin compris que nous ne sommes pas seuls, nous, bipèdes « humains », à avoir le droit de vivre ?

    Je m’occupe personnellement de la cohabitation entre les pigeons et les hommes. Peut-être le savez-vous ? Nous n’avons cessé de tuer (gazer) ces oiseaux. Nous n’avons cessé de mutiler, réduire à l’esclavage, « expérimenter » des milliards d’animaux…
    Votre projet m’effraie parce qu’il me semble tellement anthropocentriste.
    Un petit mot à ce sujet me plairait bien….
    Merci d’avance.
    Brigitte Marquet / Présidente de l’association AMBASSADE des PIGEONS;

    • sdn said:

      Je suis en accord avec la réflexion de Mme Marquet !

  4. vincent said:

    Vincent, vous êtes architecte ou bien dessinateur BD? Avez vous déjà construit un bâtiment ?

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !