Architecture insolite : découvrez l’oeuvre de l’autrichien Hundertwasser, inspirée de Gaudi

hundertwasser

Suite à la nomination de Vienne comme 2ème ville la plus agréable au monde (voir article ici), partez à la découverte d’un immeuble d’habitations atypique au cœur du centre ville. Une inspiration Gaudienne pour l’un des bâtiments les plus visités d’Autriche… Découvrez aussi l’œuvre de l’architecte – peintre viennois Friedensreich Hundertwasser, certainement l’un des plus inspirés au monde.

Située au 34-38 de la Kegelgasse, dans le 3ème arrondissement de Vienne, un peu à l’écart du centre-ville et du Ring, la Hundertwasserhaus est un immeuble coloré d’architecture populaire peu conventionnel conçu de 1983 à 1985 par le peintre viennois Friedensreich Hundertwasser, un disciple de Gaudi, qui voulait ainsi protester contre la monotonie des constructions urbaines.

La variété des couleurs et une imagination débordante qui refuse de se laisser enfermer dans un carcan font toute l’originalité de cet artiste. Cet édifice écologique très original est constitué de briques, de céramiques, de matériaux naturels, et agrémenté de 250 arbres et arbustes poussant sur la façade. Il abrite des habitations à loyer modéré. Le hall abrite même une étonnante fontaine où l’eau coule à l’envers.

Crédits photos : Hubert Kluger

Il ne correspond pas aux normes usuelles de l’architecture traditionnelle autrichienne, mais constitue un voyage dans le domaine de l’architecture créative. Hundertwasser s’est inspiré des œuvres d’Antoni Gaudi, de Simon Rodia (Watts Towers), mais également de l’architecture anonyme des jardins ouvriers et des livres de contes. Cette maison héberge 52 logements et 4 cafés-restaurants, ainsi que 16 terrasses privées et 3 terrasses communes sur son toit.

Hundertwasserhaus est l’un des bâtiments les plus visités d’Autriche. Des projets de bâtiments d’inspiration semblable ont été réalisés en collaboration entre Hundertwasser et les architectes Peter Pelikan et Heinz M. Springmann, notamment à Bad Soden, Darmstadt (la Waldspirale), Francfort-sur-le-Main, Magdebourg, Osaka, Plochingen, Wittenberg et le village thermal de Blumau (dans le District de Fürstenfeld).

La Waldspirale à Darmstadt : des logements en escaliers

Crédits photos : Peter Mosdzen


Hundertwasser disait : « Un peintre rêve de maisons et d’une belle architecture au travers desquelles l’Homme est libre et ce rêve devient réalité ».

Après l’inauguration de la Hundertwasserhaus, la mise en pratique de ces idées s’est avérée inaboutie. Les briques utilisées pour la décoration des murs se révélèrent trop tendres, et le choix d’utiliser des plantes aux racines profondes a entrainé d’importants surcoûts (en particulier du fait que le maître d’œuvre changea les emplacements prévus durant la phase de construction), de même les surfaces vitrées ne peuvent être nettoyées que de nuit aux moyens d’une fermeture de la route à la circulation et de l’utilisation d’un pont élévateur.

Crédits photos : Hubert Kluger

Vue sur les toits de l’immeuble

La célèbre fontaine qui coule à l’envers

Le bar et les boutiques au cœur de l’immeuble

Décoration intérieure

Authors

Related posts

7 Comments

  1. Jean-LuK said:

     
    Après un trop long et lassant intermède d’architecture cubique sans imagination, en reviendrait-on là où l’on s’était arrêté, reprendra-t-on le fil de l’histoire brisé par l’architecture industrielle ?
     

  2. Elisabeth Poulain said:

    Votre article est remarquable et votre sélection de clichés absolument superbe. Hunderwasser est un des précurseurs de l’humanisation des immeubles pour leur donner une forme humaine permettant à chacun de s’approprier son logement….

        

  3. Breb said:

    C’est bien dommage qu’on a du attendre le changement du siecle (et sa mort) pour l’apprécier autant

  4. victxxxe said:

    Cet immeuble est d’une beauté !
    Les couleurs et la nature sont au rendez-vous !!!
    Il est en relation avec les oeuvres du Corbusier par ses couleurs et sa grandeur, il est imposant !

  5. Guillaume SERJEAN said:

    Bonjour et bonne année 2015,
    Je ne vois pas en quoi cet œuvre architecturale viennoise magnifique peut être qualifiée d’inspirée par Gaudi ?!? Dieu merci je n’en vois pas !
    Certes les tours operators catalans font tourner le « Gaudi business » à plein régime mais les commentaires consternant des guides touristiques montrent le plus souvent une ignorance crasse en matière d’architecture en général et d’histoire de l’architecture en particulier. L’UNESCO (qui doit comprendre de vrais architectes dans son jury) ne s’y est pas trompée en inscrivant l’œuvre de Domenech y Montaner au patrimoine de l’humanité plutôt que celle de son (mauvais) élève Gaudi.

    • dufies said:

      qui êtes vous pour « insulter » Gaudi ???un piètre raleur ?c’est autre chose que Le corbusier qui a changé son à default d’avoir un diplome d’architecte…moi je suis un modeste admirateur d Gaudi,guimard et Dali voir de Jacques Couel méconnu

  6. . said:

    Je trouve que toutes ces couleurs sont magnifiques, mais j’avoue que je ne suis pas un grand admirateur de Gaudi et ce bâtiment n’est pas à mon goût, je comprends en revanche parfaitement que l’on admire le travail remarquable de Friedensreich Hundertwasser, mais j’aime d’avantage l’architecture dans un registre plus « droit » et industriel disons « bauhaus ».

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !