Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

centre-culturel-zaha-hadid

est en passe de terminer un nouveau projet dont elle seule aurait pu imaginer la fluidité des courbes : la construction d’un centre culturel ultra moderne dans la ville de Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. Ce projet d’envergure nationale est un bâtiment d’environ 50000 m² qui accueillera d’ici l’été 2012 un musée, un centre des congrès avec trois auditoriums et une bibliothèque.

Crédits images : Architects

centre culturel zaha hadid Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

La capitale Bakou, située sur la côté ouest de la mer Caspienne, recevra donc dans moins de six mois un nouveau bâtiment ultra moderne, avec un design made by Zaha Hadid baptisé le centre Heydar Aliyev, figure de l’indépendance azérie et père de l’actuel président de la République.

Ce projet ambitieux va jouer un rôle essentiel dans l’animation culturelle et intellectuelle de la ville et du pays. Situé à proximité du centre-ville, le site jouera un rôle central dans le réaménagement de Bakou. Le site voisin du Centre Heydar Aliev a été choisi pour reconstituer une offre mixte : logements, bureaux, un hôtel et centre commercial ainsi qu’une grande place réaménagée pour accueillir les visiteurs et les habitants. Cette nouvelle zone structurante pour le devenir du centre-ville de Bakou est bordée par l’artère la plus importante de l’agglomération et donc très bien desservie par les transports.

centre Heydar Aliyev bakou hadid Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

centre culturel Azerbaïdjan bakou hadid Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

La structure du centre culturel : un design épuré symbole du savoir-faire de Zaha Hadid

Le nouveau centre culturel été imaginé en forme de coquillage, avec un design très épuré et aérien. L’ensemble de la structure est recouverte d’une peau en aluminium-polyester non tissé, et ses côtés sont recouverts d’une façade en verre pour permettre de laisser passer la lumière naturelle dans le musée. La toiture forme une protection étanche, complétée par un film monocouche de polyoléfines thermoplastiques, armé d’une grille en polyester. L’ensemble des toitures et façades exposées sont protégés des rayons ultraviolets pour une grande durabilité et une grande résistance mécanique.

La bibliothèque fait face au nord de la ville, afin de réguler efficacement la lumière naturelle admise pour protéger les ouvrages mis à disposition au public. Les salles de lecture et d’archivage sont empilées et enveloppés dans les plis de l’enveloppe extérieure. Des passerelles permettent de relier toutes les parties du centre culturel.

La fluidité de la structure du bâtiment émerge à travers le pliage de la topographie naturelle du paysage environnement. Elle tend à envelopper et connecter les différentes structures présentes : musée, boutiques,… tout en fournissant à chacun sa propre identité et son indépendance.

architecture zaha hadid projet mer caspienne Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

structure fluidite zaha hadid Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

zaha hadid projet architecture Azerbaïdjan Un centre culturel aux courbes fluides dessiné par Zaha Hadid

Authors

Related posts

One Comment;

  1. Elisabeth Poulain said:

    C’est impressionnant. Arriver à traduire la fluidité de la courbe, la douceur du béton et à exprimer  la puisance de la vague, tout cela en plein Caucase, avec une construction qui ne dure que 4 ans, oui jene trouve pas d’autres mots. Il va falloir chercher des photos sur le net pour voir l’environnement  architectural et urbanistique dans lequel cette création va s’enserrer.  

*

Top