La future gare TGV « Montpellier Sud de France » en images

montpellier-sud-tgv-quai-marc-mimram

Réseau Ferré de France a confié au groupement mené par Icade, associé aux architectes Marc Mimram et Emmanuel Nebout, la réalisation de la nouvelle gare TGV « Montpellier – Sud de France » sous la forme d’un partenariat public-privé.

L’équipe d’Icade était en finale contre les équipes Bouygues avec l’agence Foster + Partners, SNC Lavalin avec Jacques Ferrier et Eiffage avec Dominique Perrault.

Cette future gare qui sera livrée au 4e trimestre 2017 constituera le nouveau pôle d’échange multimodal du quartier Odysséum. Elle se situe sur la nouvelle ligne à grande vitesse du contournement Nîmes–Montpellier, une ligne qui devrait être prolongée jusqu’à Perpignan et Barcelone.

Icade, qui sera par ailleurs le promoteur de l’ensemble, constituera une société de projet avec la Caisse des Dépôts, DIF, Edifice capital, COFELY GDF Suez et Fondeville. La maîtrise d’œuvre est composée des architectes Marc Mimram et Emmanuel Nebout et d’EGIS et, les entreprises de construction sont Fondeville et INEO-AXIMA, le mainteneur est COFELY Services. Le contrat de partenariat entre la société de projet et RFF sera signé fin 2014 pour une durée de 15 ans.

La 2ème gare de Montpellier sera au coeur du projet « Oz nature urbaine », porté par Montpellier Agglomération : pôle d’affaires, campus créatif, ville résidentielle, intense ou commerçante avec 200 hectares d’espaces verts.

Pour la petite histoire…

En 2009, le débat public de la ligne nouvelle Montpellier Perpignan concluait sur l’intérêt de construire préalablement deux gares sur le Contournement de Nîmes et Montpellier: deux projets de gares voient le jour.

Une première gare, au terme de la mise en service du Contournement de Nîmes et Montpellier, en 2017, à Montpellier au sein du secteur de la Mogère, qui sera aménagé autour de la gare, au Sud du quartier ludique d’Odysseum et proche de l’aéroport, un projet de gare à Manduel, près de Nîmes, sera mis en service en 2020, le temps pour RFF de mener les études et les procédures d’enquête nécessaires, en parallèle de celles relatives au projet d’aménagement de Nîmes Métropole .

Ce programme permettra de :

  • gagner 20 min entre Paris et la gare nouvelle de Montpellier et de mettre Montpellier à moins de 3h de Paris 
  • détourner les trains de fret des centres villes de Nîmes et Montpellier
  • décongestionner durablement la ligne existante et permettre l’amélioration des services des trains régionaux (TER) : capacité libérée de l’ordre de 30%

Crédits images © Marc MIMRAM et Emmanuel NEBOUT

gare-tgv-montpellier-sud

gare-tgv-montpellier-sud-icade-mimram

montpellier-sud-tgv-quai-marc-mimram

Détails d’architecture

Le bâtiment sera organisé d’un seul bloc rectangulaire qui enjambera les voies ferrées. À terme, huit voies traverseront la gare dont deux passantes pour les trains de fret et six à quai pour les dessertes voyageurs. La future gare, conçue comme un pont au-dessus de la ligne nouvelle du contournement ferroviaire de Nîmes et de Montpellier, comprendra un bâtiment voyageurs de 3 500 m² et un parc de stationnement. Elle pourra accueillir 3,5 millions de voyageurs par an en 2030.

nouvelle-gare-tgv-montpellier-sud-icade-promotion

Le hall d’attente de la nouvelle gare culminera à 11 mètres de haut. Il sera de ce fait très spacieux et lumineux grâce aussi à sa grande toiture perforée en béton fibré à ultra-hautes performances (BFUP). Comme on le voit sur le plan ci-dessous, les plis de la toiture donneront de la résistance à la structure, comme les nervures d’une feuille. 

plan-gare-tgv-montpellier-sud-mimram

Le coût du projet : 142,7 millions d’euros sera financé par RFF (45 M€), l’État (45 M€), le conseil régional Languedoc Roussillon (32,2 M€), l’agglomération de Montpellier (11,8 M€) et celle de Nîmes (1 M€).

[quote] « Une gare méditerranéenne, ouverte et couverte, vaste, où l’on respire. » Marc Mimram [/quote]

[divider]

Développement durable

Icade a souhaité orienter sa stratégie de conception environnementale suivant 3 thèmes primordiaux, à savoir : 

1/ le confort et les ambiances : les qualités polysensorielles des espaces 

Une grande importance est donnée au confort des usagers et des occupants. Pour ce faire, le projet est conçu comme volume capable, adoucissant les conditions externes. Il s’agit donc d’une première strate qui circonscrit un microclimat, permettant une protection accrue des phénomènes externes : pluie, températures, radiation solaire, pollution, vent et nuisances sonores.

Afin de maîtriser les conditions d’ambiance internes, un traitement spécial a été consacré à la toiture. En effet, elle correspond à la surface de l’enveloppe qui interagit le plus aux conditions externes. Des études ont été effectuées avec l’objectif de déterminer le percement minimal pour laisser entrer suffisamment de lumière, d’avoir une approche sur la ventilation naturelle et le confort d’été, et de tirer parti des effets de stratification thermique.

2/ la gestion de l’énergie : la mise en œuvre d’un écosystème énergétique

L’utilisation d’un système de production d’énergie renouvelable est mis en avant. Avec notamment un système de récupération des eaux pluviales et de gestion des épisodes orageux, ainsi que de phytoépuration (système de traitement des eaux utilisant les propriétés biologiques de plantes).

3/ la gestion des flux : la smart city

La gare Montpellier Sud de France peut être perçue comme un système dans lequel une diversité de flux coexiste : des voyageurs, de l’énergie (chaud / froid), des consommables, des déchets et de l’eau. L’approche « systémique » sera catalysée par une gestion de type « smart grid ». Pouvoir mesurer, quantifier et optimiser les flux permettra d’engendrer des économies et une gestion intelligente des ressources.

[divider]voie-ferree-gare-tgv-montpellier-sud

Accessibilité aux autres modes de transport

La future gare de Montpellier sera connectée à la gare Saint-Roch et à l’aéroport par les transports en commun existants, puis avec l’extension de la ligne 1 du tramway et de la ligne 3. Des parkings ainsi que des voies cyclables et piétonnes permettront à l’ensemble des voyageurs d’accéder à la gare.

Le parvis de la gare installe un espace public majeur en regard du parc Nègue-cats, abritant les parcs de stationnement, la dépose minute, les stations de taxis et la gare routière au plus près de la connexion avec les trains.

parvis-gare-tgv-montpellier-sud

[divider]

A-t-on vraiment besoin d’une 2ème gare à Montpellier ?

Selon RFF, la future gare TGV est complémentaire de la gare Saint-Roch : d’envergure nationale et européenne, elle accueillera principalement le trafic longue distance, tandis que le trafic régional sera plus particulièrement développé en gare Saint-Roch, qui deviendra la gare du transport régional et de proximité (notamment pour la ligne Narbonne-Sète-Lunel).

En 2017, la gare Saint-Roch accueillera toujours 80% des voyageurs (trains régionaux et trains à grande vitesse) et la gare nouvelle 20% des trains. En 2019, avec la mise en service de la gare nouvelle de Nîmes-Manduel, la fréquentation des deux gares sera équitablement répartie. La gare nouvelle deviendra la principale gare de Montpellier à la mise en service de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Réseau Ferré de France
Lieu : Quartier Odysseum, Montpellier sud
Date : 2014-2017
Caractéristiques : Réalisation d’une gare de 6 000 m². Elle propose une grande halle d’une hauteur moyenne de 11 m dont la couverture se déploie bien au‐delà des limites de la gare : au sud pour couvrir les accès et le seuil de la gare et une partie du parvis ou se trouve la reprise taxis, à l’ouest pour accueillir les voyageurs du tramway, à l’est pour couvrir les quais et constituer un vaste volume articulant haut et bas, bâtiment voyageurs et quais.
Coût : 70 M€

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !