Découverte d’une maison insolite et écologique près de Reims : la maison vague

maison-verte-Sillery

Découverte d’une maison insolite et écologique près de Reims : la maison vague

Conçue par l’architecte Patrick Nadeau, la maison vague à la toiture entièrement végétalisée constitue un véritable défi technologique.

Crédits images et photos : Patrick Nadeau

maison-verte-Sillery

vague-verte-patrick-nadeau-ecologie

Sillery-maison-vague-vegetal-nadeau

La maison de 95 m2 se niche sous l’ondulation d’une coque en bois et en béton. Entièrement « végétalisée », la maison vague est un morceau de paysage légèrement décollé du sol, à hauteur d’assise. Elle emprunte aux constructions industrielles des serres en utilisant une double peau en polycarbonate sur une façade en verre.

Situé dans le lotissement « La Haute Ville », à Sillery (51), près de Reims, ce logement innovant fait partie du programme « Maisons 2020 » initié par le bailleur social Plurial l’Effort Rémois : une réflexion tant architecturale que sociologique sur l’habitat de demain.

Détails d’architecture

Seules les façades sur rue et sur l’arrière du terrain sont composées d’une structure en bois naturel en lamellé-collé et de vitrages soit transparents, soit translucides. La construction est posée sur une dalle également végétalisée, à 45 cm du sol, sertie d’une margelle en bois naturel.

Il y a donc une continuité végétale entre la toiture, les murs et la terrasse. Il s’agit d’une construction bioclimatique orientée plein sud, aux murs très isolés, qui situe la Maison-Vague entre un bâtiment basse consommation et une maison passive. Légèrement surélevée par rapport au terrain, cette maison semble flotter dans l’air par la légèreté de son architecture.

Elle offre 95 m² habitables (3 pièces sur un rez-de-chaussée et un étage) et est accessible à des locataires aux revenus relativement modestes.

Plans RDC et 1er étage

plan-maison-ecologique-vague-Sillery

plan-maison-vague-ecologique-sillery-nadeau

 Perspectives sur le salon et sa mezzanine

nadeau-maison-vague-ecologie-architecture  sillery-reims-hlm-insolite-ecologique-vegetalise

Le rez-de-chaussée abrite une grande pièce à vivre avec un coin salon et un espace salle à manger, une cuisine et une salle de bains, à l’étage se trouvent deux chambres, une pièce d’eau ainsi qu’une petite mezzanine.

Façades

En guise de test, le polycarbonate a été posé en façade.  C’est un choix notamment justifié par le coût du matériau, moins onéreux que d’autres. On note une double façade : panneaux de bois avec isolation ainsi que les panneaux en polycarbonate, soit 22 à 23 cm d’épaisseur.

Photos pendant le chantier en 2012

maison-vague-chantier-reims-patrick-nadeau

chantier-maison-ecologique-patrick-nadeau

En quoi la Maison-Vague diffère-t-elle d’une maison classique ?

L’intérieur de la maison est entièrement vouté, à l’image des habitats troglodytes. Toutes les pièces de la maison ouvrent sur le jardin ou la terrasse. Le chauffage de la maison est assuré par un simple petit poêle à bois qu’il faut penser à alimenter. C’est une petite contrainte, tout comme l’attention qu’il faut nécessairement porter de temps en temps aux plantes qui recouvrent la maison.

Quels sont les avantages pour le futur habitant ?

Hormis une qualité d’habitat singulière, la maison induit de substantielles économies d’énergie. Les murs pignons réalisés en panneaux de bois intégrant une forte isolation sont doublés sur l’extérieur d’une paroi en polycarbonate avec interposition d’un vide d’air. Cette solution technique associée à la végétalisation de la coque rend la maison pratiquement passive thermiquement.

Fiche Technique

Maître d’ouvrage : L’effort Rémois
Architecte-designer : Patrick Nadeau
Surface : 115 m 2
Prix (hors terrain) : 250.000 euros
Début des travaux : mars 2012
Fin des travaux : octobre 2012

Vue aérienne de la maison vague et des autres prototypes de constructions écologiques
dans le lotissement Haute Ville à Sillery (Crédit : Google map)

lotissement-sillery-haute-ville-effort-remois

Les 5 projets élaborés dans le cadre des « Maisons 2020″

Le programme « Maisons 2020 » est un véritable laboratoire expérimental en matière de systèmes constructifs innovants. Laisser les architectes s’exprimer avec des matériaux innovants, que ce soit pour les logements à ossature bois, à isolation paille à Betheny, ou encore en acier, est une volonté forte de Plurial l’Effort Rémois.

Aujourd’hui la tendance est au logement social individuel. Des maisons telles que la Maison-Vague permettent d’étudier les modes de construction et d’habitat de demain. Véritables objets d’expérimentation de nouveaux systèmes constructifs, elles n’ont pas vocation à être dupliquées.

•La maison Vague de Patrick NADEAU
La principale caractéristique de cette maison, c’est sa toiture entièrement végétalisée en forme de vague. Il s’agit d’une construction bioclimatique orientée plein sud et aux murs très isolés qui situent la maison vague entre bâtiment basse consommation et maison passive.

•La maison modulable de Frédéric COQUERET
Cette construction en béton se compose de deux niveaux créés comme des plateaux modulables. Tout est pensé pour libérer un maximum d’espaces à vivre et permettre aux habitants de modifier la configuration des pièces en fonction de leurs besoins. La partie avant du bâtiment peut ainsi servir de logement autonome, de local professionnel ou être intégré à l’ensemble de la maison en temps que pièce supplémentaire.

•L’âme du foyer selon Xavier HUMBER
Cette habitation, conçue comme l’emboitement de deux blocs, s’organise autour d’un pivot constitué d’une cheminée centrale. Une isolation performante ainsi qu’une conception bioclimatique en font une maison qui donne la priorité au confort de ses habitants.

•La tri maison de Gaëtan ENGASSER
Trois maisons en une ! Les trois logements de taille différente seront loués à trois familles différentes ce qui permet de répondre à des demandes et des besoins qui varient en fonction de la taille des ménages.

•La maison de Frank PLAYS
Pour cet architecte, la maison du futur c’est une maison évolutive, performante, flexible, fongible, bien isolée, sobre en énergie, solaire, ludique, efficace, simple. La configuration des vitrages permet de projeter les espaces sur l’extérieur et le garage est conçu pour permettre à la maison de s’agrandir en devenant une pièce habitable supplémentaire.

Authors

Related posts

One Comment;

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !