Inauguration du métro à Alger : le second d’Afrique après Le Caire

station-metro-alger

C’est un moment historique, le métro d’Alger a enfin été inauguré le 31 octobre 2011 par le président Abdelaziz Bouteflika, après 30 ans de travaux. Alger devient la première ville du Maghreb à être équipée d’un métro. En Afrique, seul Le Caire est déjà dotée d’un réseau de métro et celui d’Alexandrie est encore en projet.
Le métro algérien, inauguré par le président a été mis en service au public mardi 1er novembre 2011. Le projet avait été lancé au début des années 80, mais sa construction avait été ralentie pour des difficultés financières, ce n’est que depuis 2003 que les travaux ont réellement redémarré. Le coût total est évalué à 1,2 milliard de dollars.

La société RATP-El Djazaïr, créée en 2009 par la RATP Dev (à l’exportation) et au capital à 100% français, est chargée de l’exploitation du métro avec plus de 400 agents. Mais la sécurité sera assurée par quelque 400 agents de police.
L’équipement de cette ligne souterraine comprenant voie ferrée, matériel roulant, poste de commande et aménagement intérieur des stations a été confié aux sociétés Siemens France, Vinci et CAF.

Crédits images © RATP-El Djazaïr


Le prix du billet est fixé à 50 dinars, soit 0,50 cent d’euro au taux officiel, un montant critiqué par la presse car élevé pour les petits ménages. Celui du carnet de 10 tickets est de 400 dinars. Le métro d’Alger circule 7 jours/7 de 5 heures à 23 heures avec des intervalles de 3 minutes et 20 secondes en heure de pointe et toutes les 5 minutes aux heures creuses. Il permet le déplacement de 21 000 voyageurs/heure.

La première section de la ligne 1 « Haï el Badr » – « Tafourah-Grande poste», est longue de 9,5 km et comporte dix stations.
Deux extensions de la ligne 1 sont en cours de construction et une deuxième ligne au moins est prévue. D’ici 2020, le métro devrait parcourir 40 km dans Alger :
Prolongement de la ligne 1 de la station Hai el Badr vers El Harrach ;
Prolongement de la ligne 1 de la station Tafourah – Grande-Poste vers la Place des Martyrs.
Le prolongement de la ligne depuis la station Hai el Badr vers El Harrach, d’une longueur d’environ 4 km et comportera quatre stations : Bachdjarah 1, Bachdjarah 2, El Harrach-Gare et El Harrach-Centre. Les travaux de ce prolongement ont débuté en août 2008. La livraison de cette extension est prévue en 2012, pour une ouverture en 2013.

Authors
Tags

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !