La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre d’architecture sur le Quai d’Austerlitz

peniche-corbusier-architecture

La péniche en béton armé de , située Quai d’Austerlitz à Paris tout près du « lézard vert » de la Cité de la Mode et du Design, va connaitre sa troisième grande transformation depuis sa au début du 20e siècle.

Crédit : ACYC / Shuhei Endo

peniche corbusier architecture La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz peniche beton corbusier paris La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

Historiquement, la péniche a été construite en 1919 pour alimenter Paris en charbon via la  depuis Rouen.

Elle a ensuite été rachetée par l’Armée du Salut (1929) et baptisée Louise –Catherine en hommage à la peintre Louise Catherine Breslau qui a participé au financement du . Cette même année, est intervenu pour transformer le bâtiment asile flottant psychiatrique d’une centaine de lits répartis dans trois vastes dortoirs, en modifiant tout l’ intérieur avec un nouveau système de fenêtres et la création d’une terrasse.

La péniche en 1929 (le site web ici)Crédit photos FLC / ADAGP

peniche armee salut paris La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

asile flottant peniche paris1 La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

Le d’ACYC et Shuhei Endo

Après près de 100 ans d’existence et des multiples localisations sur les quais de la Capitale,  la péniche est fermée depuis 1994 pour des raisons de sécurité. Elle a été rachetée en 2006 par l’association Louise-Catherine, créée à cette occasion, qui souhaite la restructurer en centre dédié à l’architecture.

La restauration est assurée par l’agence ACYC et la réalisation de la structure métallique est assurée par l’ Shuhei Endo. Celui-ci réalisera une œuvre monumentale en métal nommée Springtechture, qui enveloppera la péniche Louise-Catherine pendant la durée des travaux, soit environ deux ans.

Les travaux débuteront par la création de couverture de . L’ qui suivra comprendra trois nouvelles nefs en béton armé, ainsi que de nouveaux accès permettant l’entrée du public, notamment des personnes à mobilité réduite.

peniche louise catherine paris La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

peniche louise catherine acyc La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

Caractéristiques

  • 68 mètres de long
  • 7,88 mètres de large
  • Coque en ciment armé
  • Création de 3 nefs en béton armé
  • Barge construite en 1919
  • Achetée par L’Armée du Salut en 1929 et transformée en refuge par Le Corbusier en 1929
La péniche au début des années 2000 (Crédit :AFP)
peniche louise catherine La péniche en béton de Le Corbusier transformée en Centre darchitecture sur le Quai dAusterlitz

LES CINQ PATRIMOINES

Le premier : la barge en béton, 1919
A terme, le pic avant et le pic arrière resteront bruts et permettront la « lecture » de l’histoire technique des bateaux en béton. La structure en caissons, le puits de chaîne, le capot coulissant seront visibles.

Le deuxième : le nom Louise-Catherine, 1929
L’histoire croisée de Madeleine Zillhardt, de Louise-Catherine Breslau, de la Princesse Singer-Polignac, de Blanche et Albin Peyron, Commissaire Général de l’Armée du Salut, et de Le Corbusier, qui tous participent à la naissance de l’asile flottant Louise-Catherine sera écrite

Le troisième patrimoine, l’oeuvre de Le Corbusier, 1929
◦la perspective des 3 nefs, par enlèvement des ajouts
◦la lumière par la restauration des châssis guillotine
◦couleurs d’origine
◦les poteaux dans leur couleur
◦les escaliers et les soupentes
◦les casiers-placards
◦les cloisons déposées (sanitaires, cuisine, chaufferie)
◦l’aboutissement, jamais complètement réalisé, du jardin suspendu
◦le mât et la devise Louise-Catherine

Le quatrième patrimoine : la solidarité, 1929-1994
65 ans de l’histoire de la solidarité envers « les sans-adresse, les sans-repos et les sans-taudis » feront l’objet d’une exposition d’archives (journaux, photographies, films…) de l’Armée du Salut.

Le cinquième patrimoine : le patrimoine du futur, « créer dans le créé », 2013/2023/2033
La couverture du sera réalisée par l’ Shuhei Endo via un gigantesque ruban métallique flottant, composé de 3 séquences.

Architectes du projet : ACYC (site web ici)

Architecte de la structure métallique provisoire : Shuhei Endo.

 

Authors

Related posts

3 Comments

  1. Vitruve le Vengeur said:

    Pourquoi ne citez vous pas les archis français qui sont aussi sur l’affaire? ;-)
    ACYC
     

  2. Julia said:

    Par oubli et précipitation je dirai ! Une reprise de l’article est prévue dans les prochaines heures..

    Julia Z.

  3. Julia said:

    D’ailleurs si vous connaissez les membres d’ACYC pour avoir plus de visuels, c’est avec plaisir !

*

Top