Un pont transfontalier pour le tramway et les vélos entre Strasbourg et l’Allemagne

pont-strasbourg-kehl-tramway-ligne-D

Publié le 17 janvier 2013, mis à jour le 25 août 2014

La Communauté urbaine de Strasbourg et la ville de Kehl en Allemagne ont choisi le projet de Bouygues associé à l’architecte Marc Barani pour la construction d’un nouveau pont réservé aux tramways, vélos et piétons au-dessus du Rhin. Une belle initiative et une grande première en France, qui permettra à deux villes transfrontalières de se rejoindre via les modes de déplacement doux et ce dès la fin de l’année 2016.

Crédits images © CTS / Bouygues TP / Marc Barani 

Strasbourg en France c’est environ 270 000 habitants, alors que Kehl en Allemagne c’est environ 35 000 habitants. Les deux villes ont une relation historique intime, beaucoup d’habitants de Strasbourg se rendent quotidiennement à Kehl en voiture pour travailler ou faire des achats. Le tram servira donc à désengorger des quartiers mal desservis par les transports, en témoignent les bus surchargés entre les deux villes. Ce projet de grande envergure sera exclusivement dédié aux modes doux : tramway, piétons et cyclistes. Exit les voitures donc…

Il a été pensé dans le cadre de la ZAC (Zone d’aménagement concerté) des Deux Rives, un projet de 250 hectares de reconquête de friches portuaires le long du Rhin visant à rapprocher le quartier de Neudorf au centre historique. « Le plus grand projet urbain mené depuis la construction de la Neustadt entre 1871 et 1918″ selon la Communauté urbaine de Strasbourg.

[divider]

Extrait du site de la Communauté urbaine de Strasbourg sur ce grand projet urbain

Le projet Deux-Rives global est constitué d’un ensemble de projets articulés autour des bassins et de la route du Rhin dont la réalisation totale s’échelonnera jusqu’en 2030.

Pour assurer une cohérence à l’urbanisation du secteur Est des Deux Rives (150 hectares dont 50 hectares urbanisables), un schéma directeur de programmation et d’aménagement a été réalisé par le groupement « Reichen & Robert, architectes, Alfred Peter, paysagiste et associés pour le périmètre s’étendant du môle de la Citadelle à la gare de Kehl (Citadelle – Starlette-Port du Rhin-Coop-Kehl-site Rhin Napoléon).

La mise en œuvre s’échelonnera en fonction de la libération des terrains en respectant une mixité sociale et de fonctions. Aussi, 45% sont proposés en logements – soit environ 400 000 m² représentant près de 5 000 logements, 40% se répartissent en activités, tertiaire, commerces, équipements et programmes alternatifs ; les 15% restant ne sont pas prédéterminés.

Le schéma directeur des Deux Rives a identifié sept bulles à urbaniser avec des préconisations dans un délai de 20 ans

  1. Citadelle « vivre au bord de l’eau » (230 000 m²) : forte valeur ajoutée de l’eau omniprésente et des horizons dégagés. Prévoir une dominante de logements et d’activités liées au fluvial, port de plaisance.
  2. Starlette « recto/verso » (176 000 m²) : un territoire mixte, un équilibre à trouver entre logements à privilégier sur la rive ouest et services complémentaires aux activités portuaires.
  3. Coop « le port, spectacle vivant » (91 000 m²) : site à forte identité, marqué par son histoire et son bâti. Equilibre des fonctions à trouver entre programmes d’équipements culturels et d’activités au Nord créant un espace tampon avec les logements proposés en seconde phase dans la partie plus centrale.
  4. Rhin Napoléon « l’industrie du spectacle » (56 000 m²) : un territoire isolé et déconnecté de la route du Rhin, mais présence d’activités culturelles « alternatives » à maintenir.
  5. Quartier du Port du Rhin « la vie de quartier » (107 000 m²) : renforcement du quartier existant pour aboutir à une masse critique permettant une véritable mixité sociale et de fonctions privilégiant une dominante de logements.
  6. Les Deux Rives « projet européen » (86 000 m² répartis pour moitié entre Strasbourg et Kehl) : le développement urbain à initier sur les secteurs des anciennes cours des douanes constitue une nouvelle opportunité pour engager une opération transfrontalière autour du Rhin, pouvant être appréhendée comme un espace de liaison des projets et non plus comme une frontière. Les deux rives du Rhin doivent être conçues comme un même projet urbain ambitieux et cohérent. C’est pourquoi un concours d’urbanisme a été organisé en collaboration avec la ville de Kehl en 2012. Ce concours a désigné comme lauréats les agences LIN et KLEYER-KOBLITZ- LETZEL-FREIVOGEL lors du jury du 17 janvier 2013.
  7. Kehl « le quartier de la gare » (73 000 m²) : la gare et le secteur des casernes constituent le terminus provisoire du tramway. Il s’agit d’intégrer ce secteur dans une programmation plus générale, tournée vers le centre ville de Kehl.

[divider]

Ce nouveau pont à l’allure moderne, sera construit dans le cadre de l’extension de la ligne D, depuis l’arrêt Aristide-Briand jusqu’à la gare de Kehl d’abord, puis jusqu’à la mairie. Le projet retenu répond à plusieurs grands critères : la qualité architecturale, l’insertion visuelle dans l’environnement, la qualité technique de l’ouvrage et le prix.

Le coût de ce projet s’élève à près de 24 millions d’euros. Une somme financée équitablement par la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS) et la ville de Kehl.

Ce pont sera encadré par deux arches, chacune atteignant 20 mètres de hauteur et 130 mètres de portée. Selon le Président de la Communauté urbaine, entre tous les projets qui présentaient une arche, celui de Bouygues était l’offre la moins onéreuse.

Le chantier a démarré au mois de juin 2014 par la réalisation des piles. Une manœuvre très lourde et complexe qui s’étendra jusqu’en septembre 2015. Le chantier de la pile centrale qui se déroule dans l’eau au milieu du Rhin ne devrait pas perturber la circulation des bateaux.
Le pont quant à lui est en train d’être monté dans un atelier en Belgique jusqu’en avril 2015. Il sera ensuite transporté par péniche en deux parties et en deux fois : en février et en mai 2015. L’assemblage se fera sur la berge allemande de février à août 2015. Le pont sera ensuite posé et finalisé jusqu’à fin novembre 2015. L’année 2016 sera consacrée à  la réalisation des voies du tramway.

[divider]

Fiche détaillée

Groupement d’entreprises

Bouygues TP Régions France  (MANDATAIRE)

Victor Buyck Steel Construction

Lingenheld SA

Fruh IB Arcadis

Marc Barani Architectes

Maître d’ouvrage

Compagnie des transports strasbourgeois (CTS)

Les chiffes clés

  • Longueur du tablier : 275 m
  • Hauteur des arcs : 20 m
  • Pont dédié au tram, aux piétons et aux cyclistes
  • Coût : 24,3 M€HT (valeur janvier 2010)  par la CUS et la Ville de Kehl à parts égales
  • Délai de réalisation : 18 mois

 

Authors

Related posts

3 Comments

  1. Groussard said:

    Il faut vraiment attendre la fin de l’article pour connaître le nom de l’architecte, Marc Barani. Il ne plastronne pas sur les photos…
    Quand on pense que le parpaing d’or n’a pas été attribué faute d’avoir trouvé un architecte humble, discret et talentueux !!!

    • denis said:

      Son nom est cité dès les premières lignes de l’article et dans les crédits images.

  2. seb said:

    On remarque sur la photo vue du ciel (la 3eme) qu’il y a déjà 3 ponts existants, un routier, un ferroviaire et la passerelle Mimram (présente depuis 2004) qui n’est autre qu’un pont pour les déplacements doux (piétons cyclistes). Alors le nouveau pont est fort joli, cependant la ville de Strasbourg n’a pas une réelle politique de déplacement doux et d’écologie. Ce fameux projet de la route du rhin, c’est construire des tas d’immeubles au bord de la route la plus dégueulasse en terme de rejet de polluant diesel de toute la ville. Et bien sûr, il viendront pleurer ensuite à cause de l’augmentation du taux de cancer dans ce quartier.
    Les infrastructures était déjà là (les ponts) il suffisait de les adapter, pour économiser 20 M d’euros. La ville compte 768 868 habitants au fait…avec les quartiers. La moitié de la ville emprunte la route du rhin chaque jour…c’est pour dire ;)

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !