Transformation de l’entrée Nord de Marseille avec le recul de l’A7

marseille-info-arrivee-autoroute-marseille

Le centre-ville de Marseille se transforme : après le lancement par la ville du concours pour la requalification de son Vieux-Port, l’opération Euromediterranée se charge de transformer la célèbre entrée de ville : La Porte d’Aix.

 

Le projet impulsé par l’ établissement public est signé SEURA, le bureau d’étude de David Mangin. Il prévoit la construction de nouveaux logements, d’une école et d’un nouveau parc urbain autour de l’actuel arc de triomphe. Ce secteur connu pou ses vendeurs à la sauvette souffre actuellement d’une image négative selon les élus, et bénéficie d’une localisation stratégique dans la redynamisation du centre ville : entre Vieux-Port, Gare Saint-Charles et nouveau quartier d’affaires de la Joliette. Le projet prévoit ainsi la destruction d’une partie de l’A7 pour créer un nouveau quartier plus agréable à habiter.

Plan de masse (crédit image : Euromediterranée)

Reportage photos : crédits Johanna H.

La porte d’Aix aujourd’hui

En 1968, on prolonge l’autoroute jusqu’à la Port d’Aix, répondant à l’ère du tout automobile, et on prévoit aujourd’hui son recul pour rendre un peut de centre-ville aux piétons… Les travaux ont commencés et la circulation est modifiée. La section autoroutière entre la porte d’Aix et la sortie saint-Charles va être détruite par foudroiement le Samedi 7 Août entre 6h et 12h.

La circulation modifiée au niveau de la Porte d’Aix

Le giratoire de la Porte d’Aix est aujourd’hui un entonnoir dans lequel débouche l’autoroute A7 (Nord) et donc un important flux d’automobiles qui viennent congestionner les rues du ventre-ville. Le secteur est caractérisé par un habitat vétuste et ancien, datant du 19é siècle et rarement entretenu dans ce secteur où s’entassaient les travailleurs immigrés et marchands de sommeil. Ce lieu a toujours constitué une entrée pour la ville, étant l’entrée nord lorsque celle-ci était protégée par des remparts.  L’Arc est inauguré en 1839. Il constitue aujourd’hui un repère que tente de revaloriser le projet Euromediterranée.

Crédit infographie : AGAM

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !