Presqu’île de Caen : 600 hectares de transformation urbaine

plan-projet-caen-mer-presquile

Le projet de l’architecte néerlandais Winy Maas (agence MVRDV) a été retenu pour le réaménagement de la Presqu’île de Caen, un projet urbain pour toute la région caennaise.

Cette sélection s’est faite à l’issue d’un processus très riche d’échanges et pour le moins original, un accord-cadre de prestations intellectuelles entre 3 cabinets d’architectes-urbanistes : l’AUC, François Leclercq et MVRDV.

Plus d’actu sur Caen :

Le futur Palais de Justice sur la Presqu’ile de Caen en images et en détails / Caen : future SmarCity ?

Les 3 projets en compétition présentés sur notre site ici

Crédits images © MVRDV

plan-projet-caen-mer-presquile

Le calendrier de travail de MVRDV pour le projet Presqu’île :

Novembre 2013 : présentation de la 1ère version du plan-guide,
Avril 2014 : présentation de la 2e version du plan-guide,
Septembre 2014 : présentation de la version finalisée du plan-guide.

Le plan-guide est l’outil développé par l’architecte-urbaniste pour concevoir et faire évoluer le projet d’aménagement dans le temps. Il permet :

- De décliner et appliquer dans le territoire de projet les ambitions des collectivités.
-D’exprimer les grandes orientations qui devront perdurer (les invariants) et les marges de manœuvre permettant de s’adapter aux réalités.
– D’être l’outil de gestion du projet, garantissant sa pérennité, la cohérence d’ensemble de ses composantes, et la qualité de celles-ci.
– D’aider à préparer les conditions de mise en œuvre des politiques publiques des collectivités.
– D’être un outil d’appui à la co-construction et à la participation des acteurs du territoire.

Situation géographique

Suite aux propositions des trois équipes, le périmètre initial de réflexion, qui portait sur 300 hectares surtout centrés sur la ville de Caen, a été étendu à 600 hectares. Il englobe le centre reconstruit à l’ouest et d’importants gisements fonciers sur Mondeville et Hérouville-Saint-Clair, dont le port d’Hérouville au nord-est.

La presqu’île comprend principalement des sites en friches et pollués, et des industries en activité. Détenue en partie par le syndicat des ports normands associés, la Communauté d’agglomération Caen la mer, divers propriétaires publics et privés, elle offre un important potentiel de développement aux portes de la ville.

Faire de la Presqu’île une continuité entre Caen et la mer

La proposition de l’équipe MVRVD vise à créer un continuum entre Caen et la mer en travaillant sur le paysage, les enjeux environnementaux, les mobilités et les connexions. L’objectif est de densifier et de valoriser le patrimoine existant, tout en préservant la nature.

Caen-Presqu’île est le projet d’aménagement de l’ancien port de Caen, inscrit dans un territoire de 600 ha et situé sur trois communes : Caen, Hérouville-Saint-Clair, Mondeville.

Ces trois villes se sont associées avec l’Agglomération Caen la mer, la Région Basse-Normandie et le Syndicat Mixte des Ports Normands Associés pour mener ce projet urbain porteur de grandes ambitions :

- Répondre aux objectifs du territoire en matière d’habitat, de développement économique, de culture, d’équipements structurants, en complémentarité avec les autres quartiers.
– Mettre l’innovation urbaine et architecturale au service de la population, du territoire et du développement durable.
– Être un vecteur de la métropolisation du territoire et de son attractivité.
En cœur d’agglomération et à proximité du centre-ville historique, le site de la Presqu’île industrialo-portuaire de Caen est exceptionnel. Aucune autre ville en France ne dispose en son centre d’un tel espace à reconquérir.

Les plaquettes de l’équipe MVRDV : paysage, espace public et transport

plan-amenagement-paysage-presqu-ile-caen

plan-espace-public-caen-agglomeration

plan-transport-prequ-ile-caen-agglomeration

Les projets emblématiques : architecture symbolique

projet-caen-presqu-ile nouveaux-logements-caen-presqu-ile    presqu-ile-caen-friche-gare

caen-presqu-ile-agriculture-industrie

caen-presqu-ile-projet

Les éléments emblématiques du projet MVRDV

- Des gradins monumentaux sur le Bassin Saint-Pierre

Comme exemple d’intervention à proximité du centre reconstruit de Caen, MVRDV propose un immeuble en gradins surplombant le bassin Saint-pierre, et une requalification des quais qui servent pour le moment de parkings à ciel ouvert.

caen-projet-gradin-bassin-saint-pierre

- Des «palais» le long de la rive nord du Canal

Dans l’idée de laisser la Presqu’île relativement libre de constructions pour préserver sa qualité paysagère, MVRDV propose de densifier ses flancs (rive sud de l’Orne ou rive nord du Canal), avec de grands blocs de logements en R+4 sur la rive nord du canal, à la manière de villas palladiennes. Dans la même logique, plus de 2000 logements sont proposés autour de la gare de Caen; le site du CHU fait l’objet d’un «béguinage urbain» et le centre-ville est densifié.

projet-amenagement-presqu-ile-caen-mvrdv

 Avant / Après

caen-port-la-mer

port-caen-projet-amenagement-mvrdv

Avant / Après

friche-presqu-ile-caen   projet-logement-caen-presqu-ile

- Une passerelle piétonne suspendue au viaduc de Calix

Avec le paysage et la programmation urbaine, les mobilités forment l’une des trois «mosaïques» de la Presqu’île, qu’il convient de faire évoluer collectivement. Pour développer les mobilités, MVRDV veut réemployer l’existant. Comme en suspendant une simple passerelle piétonne au viaduc routier de Calix, afin de faciliter la traversée de la presqu’île, ou en activant les circulations fluviales sur le canal.

Avant / Après

passerelle-pieton-caean-presqu-ile

- Un parc habité sur le toit d’un centre commercial : comme un pliage dans le paysage pour créer un nouveau repère urbain (Cf. point n°10 des plaquettes de présentation ci-dessus)

amenagement-projet-caen-presquile

caen-mvrdv-projet-friche-presqu-ile

- Un nouveau parc urbain avec l’ouverture sur la ville de l’Hippodrome grâce à une série de ponts et de liaisons piétonnes.

canal-caen-la-mer-passerelle-pieton

projet-urbanisme-caen-agglomeration

Une équipe pluridisciplinaire

L’équipe de MVRDV sera accompagnée par PRO-Développement, une agence spécialisée dans l’assistance aux maîtres d’ouvrage dans les phases programmatiques de leurs projets.

Les objectifs de la programmation urbaine sont :
o Développer l’identité et la vocation programmatique du territoire, à court et moyen/long terme, en précisant les usages et activités qui y seront implantés.
o Aider les collectivités dans leurs choix stratégiques et programmatiques.
o Alimenter le plan-guide en cours d’élaboration, dans un processus itératif avec l’architecte-urbaniste coordonnateur.
o S’assurer de l’opérationnalité et de la durabilité des propositions, en phase avec les réalités économiques et de marché d’aujourd’hui et une vision prospective de demain (évolutions sociales, sociétales, économiques, environnementales, etc.).
o Faire émerger des opportunités de projets à court-terme, et engager des démarches permettant de définir des projets de moyen/long terme.

La SPLA Caen Presqu’ile coordonne les travaux de l’architecte-urbaniste et du programmiste pour le compte des collectivités. Elle mène également des études techniques sur l’environnement, la pollution, les énergies, dont les recommandations et faisabilités seront intégrées dans le plan-guide.

De nombreux ateliers seront organisés avec les acteurs du territoire sur des sujets comme les mobilités, le paysage et les services urbains. Un atelier dédié aux habitants portant sur les façons d’habiter sera également mis en place, en complément d’autres outils d’échanges et d’information avec la population, comme un lieu permanent de présentation de l’avancée du projet ou encore un blog.

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !