1
Posted 17 mars 2013 by Julia Z. in Actualités
 
 

Le lauréat du prix Pritzker 2013 est l’architecte japonais Toyo Ito

toyo-ito
toyo-ito

Le Pritzker 2013 est décerné aujourd’hui à l’architecte japonais Toyo Ito pour l’ensemble de sa carrière. Le Pritzker récompense chaque année depuis 1979, l’architecte le plus influent de l’année pour ses réalisations exemplaires et/ou innovantes, à l’image du Nobel pour les scientifiques.

Découvrez ou redécouvrez en images les plus belles réalisations du lauréat 2013

Toyo Ito est un architecte japonais né en 1941. Il est connu pour avoir créé l’ conceptuelle, dans laquelle il recherche à exprimer simultanément le monde physique et le monde virtuel. Il est un représentant de l’ qui fait appel à la notion contemporaine de « simulée ».

Son parcours

Toyo Ito est diplômé en de l’université de Tokyo en 1965. En 1971, il fonde sa propre agence URBOT (Urban Robot). A cette période, son travail se porte uniquement sur la conception de maisons individuelles. C’est d’ailleurs une époque de sa vie qui l’a beaucoup influencé pour la suite de sa carrière. En effet, jusqu’à aujourd’hui ses réalisations restent encore très centrées sur la manière de vivre des populations et toutes les interactions sociales.

En 1978, il réalise enfin son premier immeuble, le PMT Building à Nagoya soit plus de 13 ans après la fin de ses études.

En 1979, son agence est rebaptisée Toyo Ito and Associates.

Aujourd’hui, Toyo Ito est l’un des architectes japonais les plus influents. Il a un siège de professeur à l’université pour femmes du . Il est aussi professeur honoraire à l’University of North London et il enseignait comme invité à l’université Columbia.

Son style

Il s’oppose depuis ses débuts à l’architecture monumentale et préfère s’appliquer à donner à ses bâtiments une sensation de légèreté et de progrès mais aussi de fragilité.

L’œuvre de Toyo Ito peut se diviser en trois périodes qui se succèdent et parfois se superposent.
• La première période concerne l’architecture domestique dans laquelle Toyo Ito développe la métaphore du « Jardin de Lumière », illustrée par la White U. Le terme de Jardin est utilisé par Ito pour montrer que ses projets sont foisonnants, changeants, même si un thème est perceptible comme il se serait par exemple dans un « Jardin exotique »
• La seconde, intitulée le « Jardin des Vents » sera marquée par la Silver Hut. Elle est marquée par le caractère éphémère de ses réalisations.
• La troisième, qu’Ito nomme le « Jardin des Puces Électronique », aura pour archétype la Tour des Vents de Yokohama. Elle exploite au maximum les possibilités de l’électronique.

La médiathèque de Sendaï (2001) Crédits image : Toyo Ito

structure mediatheque sendai 1200x913 Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

L’une de ses plus belles réussites, la médiathèque de Sendaï (2001) est le fruit d’une association avec Makoto Yokomizo. Ce bâtiment regroupe une médiathèque, une bibliothèque, une galerie d’art et un centre d’informations pour les citoyens. Ito voulait construire une médiathèque en lien avec son époque et adaptée aux nouvelles technologies. Le bâtiment se compose de 3 éléments forts : les plateaux (de 2 500 m2), les 13 colonnes et la peau.

Ses colonnes, disposées de manière aléatoire contiennent les différentes circulations : comme la lumière, l’air, l’eau mais aussi les circuits informatiques et enfin les circulations verticales (ascenseur, escaliers) ce qui évoque la fluidité et un mouvement dynamique. La neutralité en façade est donnée par un mono-volume en verre.

En utilisant la métaphore de l’aquarium, Toyo Ito imagine que ses colonnes forment des vagues. La peau des façades Nord, Est et Ouest sont constituées de feuilles de verre tandis que la façade Sud a une double peau de verre. Les panneaux de verre mesurent tous 2,5 m de hauteur et sont fixés à la structure porteuse.

Le dôme de Odate-shi au (1997) : un complexe sportif sous une structure monumentale

Crédits photos : Mikio Kamaya

dome architecture toyo ito Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

toyo ito architecture japon Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

Salle de spectacles de Matsumoto (2004) Crédits photos : Hiroshi Ueda

Matsumoto toyo ito pritzker Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

Salle spectacle Matsumoto toyo ito 1200x591 Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

Matsumoto toyo ito Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

Le stade de Taiwan (2008)

Crédits photo : Fu Tsu Construction Co., Ltd.

stade taiwan toyo ito 1200x797 Le lauréat du prix Pritzker 2013 est larchitecte japonais Toyo Ito

Ses récompenses

1986 – Récompense de l’Architecture Institute of Japan (AIJ) pour le projet Silver Hut.
1992 – 33e Mainichi Art Award pour le projet Yatsushiro Municipal Museum
1997 – International Academy of Architecture ‘interach ‘97′ Grand de l’Union des Architectes en Bulgarie, Médaille d’or.
1998 – du Ministry of Eduction dans la rubrique ‘Encouragement des arts’ pour le Dôme à Odate.
1999 – de la Japan Art Academy pour le Dôme à Odate.
2000 – Il reçoit le titre d’Académicien de l’International Academy of Architecture.
2000 – de l’Arnold W. Brunner Memorial en architecture de l’American Academy of Arts and Letters.
2001 – Grand du Good Design Award du Japan Industrial Design Promotion Organization (JIDPO) pour la Médiathèque de Sendai.
2002 – Lion d’Or pour l’ensemble de ses réalisations à la 8e Biennale d’Architecture de Venise.
2003 – Récompense de l’Architecture Institue of Japan pour la Médiathèque de Sendai.
2004 – 20e Compasso d’Oro de l’ADI (Associazione per il Disegno Industriale) pour le design du banc Ripples.
2006 – Médaille d’or du Royal Institute of British Architects (RIBA).
2008 – Frederick John Kiesler pour l’Architecture et les Arts.
2008 – Médaille d’or du Círculo de Bellas Artes de Madrid.
2009 – Asahi.
2010 – 22e Praemium Imperiale pour l’architecture
2013 – Pritzker d’architecture

 

Cliquez ici pour voir l’article sur le prix Pritzker de 2012 : Wang Shu

Cliquez ici pour voir l’article sur le prix Pritzker 2010 : Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa de l’agence Sanaa

INSOLITE : Découvrez une remise des prix française très originale qui récompense les plus grands flops de l’année : La cérémonie ds Gérard de l’architecture ici

La liste des lauréats du depuis 1979

1979 Philip Johnson, États-Unis
1980 Luis Barragán, Mexique
1981 James Stirling, Royaume-Uni
1982 Kevin Roche, Irlande
1983 Ieoh Ming Pei,
1984 Richard Meier, États-Unis
1985 Hans Hollein, Autriche
1986 Gottfried Böhm, Allemagne
1987 Kenzō Tange, Japon
1988 Gordon Bunshaft, États-Unis et Oscar Niemeyer, Brésil
1989 Frank Gehry, Canada
1990 Aldo Rossi, Italie
1991 Robert Venturi, États-Unis
1992 Alvaro Siza, Portugal
1993 Fumihiko Maki, Japon
1994 Christian de Portzamparc, France
1995 Tadao Andō, Japon
1996 Rafael Moneo, Espagne
1997 Sverre Fehn, Norvège
1998 , Italie
1999 Norman Foster, Royaume-Uni
2000 , Pays-Bas
2001 et Pierre de Meuron, Suisse
2002 Glenn Murcutt, Australie
2003 Jørn Utzon, Danemark
2004 , Irak
2005 Thom Mayne, États-Unis
2006 Paulo Mendes da Rocha, Brésil
2007 Richard Rogers, Royaume-Uni
2008 Jean Nouvel, France
2009 Peter Zumthor, Suisse
2010 Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, Japon
2011 Eduardo Souto de Moura, Portugal
2012 Wang Shu,


Julia Z.

 
Rédactrice en chef et cofondatrice du site



 
jean-nouvel-portrait Jean Nouvel