4
Posted 20 février 2012 by Julia Z. in Actualités
 
 

Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de l’ile Seguin par Jean Nouvel

ile-seguin-jean-nouvel
ile-seguin-jean-nouvel

Les tours imaginées par sur l’île Seguin ont fait l’objet de vives critiques de la part des riverains depuis de nombreux mois. La mairie de Boulogne-Billancourt vient d’annoncer que les Ateliers vont devoir retravailler le projet global afin d’en présenter un moins polémique pour les habitants. Le nouveau projet devra maintenir deux tours maximum contre cinq sur le projet présenté précédemment.

L’objectif est de concilier un projet architectural fort et les réserves des riverains, tout en respectant l’équilibre économique du projet.

Crédit images : Atelier

ile seguin jean nouvel Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de lile Seguin par Jean Nouvel

Le projet de Jean Nouvel prévoyait jusqu’à aujourd’hui la construction de cinq tours sur les anciens terrains Renault. Un long jardin couvert sous verrière, des commerces, des cinémas, ainsi que des pôles d’art et de musique à chaque extrémité étaient également prévus dans le projet. Des tours qui avaient déjà fait débat puisque le député-maire de Boulogne-Billancourt avait décidé en juin de réduire de 20% ses hauteurs, amenant à 120 mètres la plus haute tour du projet, qui doit abriter un hôtel, et à 100 mètres les autres, destinées à héberger des bureaux.

La révision du Plan Local d’ pose aussi problèmes. En effet, l’été dernier six associations se sont vivement opposées au projet défendu par la mairie de Boulogne, en déposant un recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise).

ile seguin verriere projet Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de lile Seguin par Jean NouvelLa verrière imaginée par Jean Nouvel

Pour maintenir l’équilibre financier du projet la verrière de 400 m pourrait être réduite

Dans ce contexte, la mairie qui avait déjà réduit la surface constructible de cette bande de terre que forme l’ de 337.000 m² à 310.000 m², propose de la restreindre de nouveau autour de 250.000 m², ce qui devrait maintenir l’équilibre financier. Pour faire baisser la facture, la mairie sera obligée de renoncer à la grande verrière longue de 400 m prévue par Jean Nouvel, dont le coût avoisine les 80 millions d’euros. L’autre piste à explorer consisterait à vendre des mètres carrés plus cher, en remplaçant des bureaux par des logements. Si tel était le cas, il faudrait alors prévoir quelques équipements publics, comme une crèche voire une petite école. Ce qui entraîne à nouveau des dépenses importantes. Pour l’heure, donc, rien n’est arrêté.

Les ateliers Jean Nouvel ne se sont pas encore exprimés sur ces modifications, reste à attendre quel projet Jean Nouvel va-t-il pouvoir imaginer…

Perspective sur l’

atelier jean nouvel boulogne zac ile seguin 1200x577 Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de lile Seguin par Jean Nouvel

Dans une tribune publiée par le journal Le Monde, intitulée « Faut-il nécessairement reconstruire l’Ile Seguin ? », l’architecte Philippe Robert dénonce le projet actuel et se range plutôt dans l’opinion des opposants, en proposant comme alternative un programme à vocation culturelle, éducative, et ludique avec pourquoi pas des installations éphémères :

« Pour moi, l’aménagement urbain n’est pas le résultat d’un programme alléchant exprimé par des images de synthèses, mais celui d’une réflexion sur l’histoire d’un site, sur sa capacité technique à être construit, sur son environnement et son « génie des lieux« , sources de la créativité architecturale et urbaine. Lovée dans le creux de la vallée, l’île Seguin s’offre à la vue depuis les coteaux et depuis les berges de la Seine. Pour continuer d’être émerveillé par ce site exceptionnel, ne faut-il pas préserver son « vide médian » ? Dans ce contexte, et n’ayant plus la possibilité de réhabiliter les 115 000 m² de halles industrielles aujourd’hui démolies, la solution n’est-elle pas de s’abstenir de reconstruire l’île Seguin, en renonçant au « manque à gagner » que cela représente ? Le coût d’une opération chirurgicale n’est jamais évoqué lorsqu’il s’agit de sauver une vie. Par analogie, ne faut-il pas se détacher des enjeux financiers au profit d’autres potentiels du site, notamment « immatériels » ? De préférence au projet actuel de tours et d’immeubles, il me paraît plus pertinent de développer des programmes à vocation culturelle, éducative, et ludique, ainsi que des installations éphémères, constructions basses implantées avec sensibilité dans un grand parc au bord de l’eau. La qualité et le succès du Parc de la Villette et de l’île St Germain- et probablement de la Cité du Cinéma – devraient nous faire réfléchir. »

maquette ile seguin jean nouvel Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de lile Seguin par Jean NouvelMaquette du projet de Jean Nouvel, une ile recomposée tout en hauteur

jean nouvel commerce ile seguin boulogne billancourt Des modifications attendues pour le projet de reconstruction de lile Seguin par Jean NouvelLa rue commerçante traversera toute l’ile

 


Julia Z.

 
Rédactrice en chef et cofondatrice du site