Sou Fujimoto imagine un bâtiment d’enseignement à Paris – Saclay

polytechnique-paris-saclay

Le groupement d’architectes Sou Fujimoto architects + Manal Rachdi Oxo architectes+ Nicolas Laisné associés a été désigné lauréat du concours d’architecture organisé pour la conception d’un bâtiment d’enseignements mutualisés à Paris-Saclay sous maitrise d’ouvrage de l’École polytechnique. L’opération a pour objectif la construction d’un bâtiment unique au sein duquel seront hébergés des programmes pédagogiques mutualisés entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de l’École polytechnique, de l’Institut Mines-Télécom, d’AgroParisTech, de l’ENSTA ParisTech, de l’ENSAE ParisTech et de l’Institut d’Optique (IOGS). 

polytechnique-paris-saclay

Un bâtiment favorisant interactivité et pédagogies innovantes

A l’issue du premier jury, quatre candidats étaient finalistes : Sou Fujimoto Architects, Atelier 2/3/4, Babin + Renaud, Chartier Dalix Architectes. Le projet de Sou Fujimoto, associé à Manal Rachdi Oxo architectes+ Nicolas Laisné associés, a séduit par son ouverture sur le quartier, sa grande transparence et sa porosité avec un jeu sur les limites grâce à la présence de la toiture en débord, d’une grande façade vitrée et de végétation intérieure.

Symbole du rapprochement de six établissements d’enseignement supérieur, tous membres de l’Université Paris-Saclay, il est un point de convergence, pensé comme un prolongement des qualités du projet paysager qui l’entoure.

Le bâtiment, d’une surface d’environ 10 000m² pour un budget de 32.5M€, hébergera 150 personnels et accueillera 2000 étudiants au sein de ses locaux à la typologie variée. Outre plusieurs amphithéâtres et de nombreuses salles de classe, des espaces dédiés à la pédagogie innovante seront ouverts. Des salles de télé-enseignement, de visioconférence et des espaces de travail collaboratifs tel que des boxes de travail ou des salles projets permettront d’optimiser l’environnement pour une offre pédagogique centrée sur l’interactivité et les outils numériques. Le bâtiment accueillera également une cafétéria et des espaces de détentes favorisant la serendipité, elle-même encouragée par la proximité immédiate des laboratoires de recherche de l’École polytechnique.

Sou-Fujimoto-ecole-polytech-saclay

Le parti pris architectural : flexibilité, brassage et ouverture

Fort de sa silhouette singulière, le bâtiment se laisse envahir par la nature du parc linéaire voisin. Un large espace abrite une végétation légère et un jeu de passerelles et d’escaliers qui sont autant d’espaces informels permettant aux enseignants, aux étudiants et aux visiteurs de se retrouver ou de travailler. Ces plateformes, « amphithéâtres spontanés » et salles de classes sont réunies sous un même toit offrant promiscuité et intimité, dans une relation privilégiée avec la nature. On se croise ainsi non plus dans des couloirs mais dans des lieux de vie, au milieu d’un espace baigné de lumière douce aux vues surprenantes et changeantes. Sa large façade transparente ouvrira à l’Est sur le « green », vaste espace public couvert de pelouses et partiellement boisé. Lebâtiment se lit comme un espace ouvert dévoilant les activités se déroulant en son cœur et se veut un emblème architectural et académique du futur quartier.

ecole-polytechnique-paris-saclay

Le bâtiment d’enseignements mutualisés qui s’implante au cœur de la zone d’aménagement concerté de l’École polytechnique est représentatif de l’évolution du campus urbain de Paris-Saclay qui est entré en phase opérationnelle. Le campus desservi par la future ligne 18 du Grand Paris Express totalisera une programmation d’1,740 million de m².

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !