Les stades de la coupe du monde de football en 2022

Le 2 décembre 2010, le Qatar a été choisi par la FIFA pour accueillir la Coupe du monde de football en 2022. Depuis, ce choix surprenant autant en termes footballistique qu’environnemental ne cesse de susciter les interrogations.

Pourquoi organiser une coupe du monde en plein été dans une région désertique, avec des températures pouvant atteindre jusqu’à 50°C ? Cette situation rend très problématique la pratique du sport en extérieur.

L’idée farfelue d’avancer la date de la compétition pour qu’elle se déroule l’hiver a été proposée par la FIFA, mais ne devrait pas être retenue à cause du calendrier des matchs en clubs et plus principalement à cause du déroulement des Jeux Olympiques d’hiver de 2002.

Le Comité d’organisation Qatar 2022 assure que les stades seront couverts et climatisés, et que la température ne dépassera pas les 27°C, en utilisant une technologie fonctionnant à l’énergie solaire avec des émissions réduites de CO2. Mais la perspective de jouer « indoor » n’emballe ni les joueurs, ni les sélectionneurs, ni les supporters.
Le programme prévoit de construire neuf nouveaux stades et d’en rénover trois, tous situés dans un rayon de 50 km, avec des capacités d’accueil allant de 43 000 à 86 000 personnes.
Cinq nouveaux stades sont prévus dans la capitale Doha, soit 300 000 spectateurs potentiels dans une ville qui ne compte que 400 000 habitants. Ce constat ne manque pas de surprendre, à qui serviront ces stades à l’issue de la compétition ? Selon le comité d’organisation, la plupart des stades seront modulables et démontés pour être offerts, au terme de la compétition, à des pays en voie de développement.

En attendant d’en savoir plus sur l’organisation de la compétition, nous allons vous présenter les projets de stade qui ont été présentés par le Comité d’organisation Qatar 2022 afin de soutenir leur candidature. Dans l’ensemble, tous ces stades sont très innovants autant en matière architecturale qu’au niveau des prouesses environnementales. Maintenant reste à savoir les ambitions seront à la hauteur du rendu final.

Voir la vidéo officielle qui présente tous les projets Stades de la coupe du monde de football 2022

Petit tour des stades en projet
Imaginés par le cabinet d’architectes Albert Speer & Partner GmbH, voici les cinq premiers projets présentés pour soutenir la candidature du Qatar 2002. Site du cabinet d’architecture  ici

Al-Khor Stadium : 45 330 places. L’enceinte représente un coquillage avec un design très futuriste, une structure asymétrique et un toit flexible. Le stade offrira aux spectateurs une vue imprenable sur le Golfe Persique. Il sera situé dans la zone des loisirs et des sports d’Al-Khor à 20 kilomètres du centre de Doha.

Crédits images © Qatar 2022 Supreme Committee


Al Gharafa : 44.740 places. Ce stade situé à proximité de Doha doit être rénové et sa capacité doublée grâce à l’utilisation des éléments modulaires formant un gradin supérieur. La façade existante sera transformée en structure composée de longues bandes de couleurs vives. Ces éléments en forme de ruban doivent être tissés autour de la circonférence de la structure, en affichant toutes les couleurs des équipes participant à la compétition.

Crédits images © Qatar 2022 Supreme Committee

Al Rayyan : 44740 places. Ce stade est actuellement situé à 20 km au nord-ouest de Doha. La structure ressemblera à une membrane sur laquelle seront projetés les matchs, les informations sur les tournois, les publicités des sponsors… Sa capacité actuelle sera doublée grâce à la mise en place d’une structure avec des tribunes provisoires. Le stade retrouvera sa capacité actuelle après la compétition.

Crédits images © Qatar 2022 Supreme Committee

Al Shamal : 45.120 places. Situé dans le nord du Qatar, le design du stade a été inspiré par les bateaux de pêche traditionnels locaux du Golfe, «dhows». La façade est spectaculaire vue des abords du stade, les extrémités opposées sont soient arrondies, soient très pointues ce qui donne une puissance impressionnante à la structure. Le toit n’est pas totalement couvert, il est composé d’une membrane blanche qui rappelle les voiles des bateaux.

Crédits images © Qatar 2022 Supreme Committee

Al Wakrah : 45 120 places. Al-Wakrah est une des villes les plus vieilles du Qatar, son histoire est liée à la pêche commerciale et la récolte de perles. La mer a joué un rôle important dans l’histoire de la ville, et c’est un thème fort de l’architecture de l’enceinte. Il est repris par des formes très arrondies dans l’aménagement paysager et des structures en formes de rochers et de coquillages.
Après le Mondial, la capacité du stade sera réduite à 20 000 sièges. Le projet ne comporte pas qu’un stade, mais plutôt un vaste complexe sportif, comprenant une salle polyvalente, avec piscines et spas et un centre commercial. L’entrée du stade se fera sur une grande place végétalisée, créant le sentiment d’être dans un parc.

Crédits images © Zaha Hadid Architects

stade-football-qatar-2022-al-wakrah

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !