Paris rejette la construction de la tour Triangle !

tour-triangle

Le conseil municipal de la ville de Paris a voté en majorité contre la construction de la tour Triangle. Cette même tour qui agite la France entière depuis plus de 5 ans devait être construite par les architectes associés Herzog et de Meuron (lauréats du prix Pritzker d’architecture en 2001).

Le projet stoppé en plein vol repose sur la construction d’une tour de bureaux de 200 mètres de haut située au parc des expositions de la porte de Versailles : XVème arrondissement à Paris. Le bâtiment devait répondre aux normes environnementales du “Plan climat de Paris”.

Voir les schémas explicatifs ici

La tour qualifiée d’« édifice exceptionnel » par l’ancien Maire de Paris Bertrand Delanoë en 2009, a toujours été un projet très controversé. Il s’agissait en effet de construire le premier gratte-ciel parisien depuis 30 ans. La tour Montparnasse étant la dernière grande tour à avoir été construite en 1972.

Une enquête publique auprès des habitants avait rendu un avis favorable à sa construction en 2012. Voir le sujet ici

tour-triangle

paris-tour-triangle

tour-triangle-paris

 

Le projet plus en détails

Quel site avait été choisi ? Paris Porte de Versailles : Parc des expositions

Construit en 1923 pour accueillir la Foire de Paris puis occupé pendant la guerre par les forces armées, le site se modernise dans les années 1950 et s’agrandit afin de pouvoir recevoir tous types de manifestations : commerciales, scientifiques, techniques, politiques ou culturelles. Il regroupe actuellement huit pavillons d’expositions pour une surface totale de 220.000 m² et accueille chaque année environ deux cents manifestations de premier plan, comme le Salon nautique, le Salon de l’automobile ou de l’agriculture et attire plus de six millions de visiteurs du monde entier. Il est localisé au sud ouest de la ville, à la limite entre la grande couronne et la banlieue.

tour-triangle-porte-de-versailles-paris-herzog

La naissance d’une tour

La ville de Paris avait lancé, sous l’impulsion de Bertrand Delanoë, un concours pour le réaménagement du site du parc des expositions, remporté en 2008 par le projet de tour Triangle. La tour de 50 étages aurait eu la forme d’un grand triangle presque plat et pouvant accueillir environ 5.000 salariés. Elle devait être entourée par de nombreux commerces, une crèche à disposition des salariés, une piscine et probablement un hôtel de luxe. Un restaurant panoramique accessible au public devait être construit au dernier étage avec une vue imprenable sur la capitale, ainsi qu’un nouveau square public en entrée du Parc des expositions, en remplacement de l’actuelle zone logistique.

C’est un projet privé, entrepris par le promoteur concessionnaire Unibail. Sa construction n’aurait rien coûté aux Parisiens. La mairie quant à elle  fournissait le terrain et espérait par ce biais bénéficier des retombées économiques dues à la création d’emplois.

tour-triangle-projet-parc-urbain-tramway-porte-versailles

Selon Jacques Herzog, son architecte, « Le projet a pour but de libérer l’entrée du parc des expositions afin de créer une nouvelle zone verte. La forme en triangle n’a pas été choisie par hasard, elle permet de laisser passer un maximum de lumière et donc d’éviter de créer des zones d’ombres pour les riverains. Son orientation aussi a été calculée, elle s’organise en fonction des vents et de l’ensoleillement. La tour triangle doit être équipée de capteurs solaires pour une consommation énergétique plus adaptée aux exigences actuelles« .

tour-triangle-parc-des-expositions-versailles

tour-triangle-schema-plan

 

 

Authors

Related posts

7 Comments

  1. d said:

    De toute façon cette tour ne fera qu’embellir le palais des expositions, particulierement moche.

  2. M said:

    Cette tour est un non-sens : haute de 180 m,  située à 50 m d’altitude (20 m de plus que le reste du XVè), elle fera écran à la lumière, et gâchera la vue, comme le fait déjà l’immeuble Bouyghes/Microsoft, bien moins élevé, qui bouche l’extrémité de l’avenue Félix-FAURE.  Bienvenue aux courants d’air au pied de la tour (cf Montparnasse ou la Défense).  L’alibi écologique ne trompera personne : une tour est un gouffre de consommation d’énergie. Ne pas oublier non plus que dans la région parisienne, les emplois sont déjà majoritairement à l’Ouest, et les habitants à l’Est.

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !