LyonTech: le premier éco-campus français en projet à la Doua

L’Université de Lyon vient de dévoiler le projet du futur éco-campus LyonTech, appelé à voir le jour d’ici à 2020 à la Doua. Financé en partie grâce au plan campus, ce projet, évalué à 300 millions d’euros, vise à reconvertir les 100 hectares du site villeurbannais en un immense laboratoire à ciel ouvert, dédié au développement durable.

Le futur site LyonTech sera le premier campus universitaire «vert» à s’ouvrir en France. Selon Michel Lussault, président de l’Université de Lyon: «Cette plate-forme pourra servir de démonstrateur aux entreprises qui souhaitent tester à taille réelle la pertinence de nouvelles technologies».

Le campus actuel sera restructuré en cinq quartiers scientifiques (chimie, maths,…). Environ 200 000 m² de bâtiments seront réhabilités selon les normes HQE. Des logements étudiants et commerces devraient être construits, ainsi qu’une maison de l’innovation et des hôtels à projet. La place des voitures sera réduite sur l’ensemble du site et l’offre en transports en commun et modes doux nettement améliorée.

Les quartiers scientifiques seront réhabilités, et les logements étudiants et les commerces respecteront les normes HQE, avec des végétaux sur les toits et des panneaux solaires. Mais surtout un important dispositif de récupération et de gestion de l’eau sera mis en place, l’Université de Lyon espère devenir une référence dans le domaine de la gestion des eaux.

L’eau de surface et de pluie ne sera plus évacuée hors du site, mais récupérée et stockée via divers systèmes innovants pour être réutilisée. Des bassins de rétention seront aménagés et du bitume poreux recouvrira les routes pour avaler l’or bleu, le piéger à mi- profondeur et le réutiliser sur le site pour l’arrosage notamment.

Du coté des transports en commun

Aujourd’hui, le campus est desservi par une ligne de tramway qui a son terminus sur le campus même, à l’arrêt La Feyssine. Le tramway T1 compte cinq arrêts sur le campus. Les transports en commun seront renforcés avec le prolongement de la ligne T4 (actuellement en construction).
La marche sera encouragée et rendue plus agréable pour les 20 000 étudiants du campus, les 2000 chercheurs et quelques milliers de personnels administratifs, par des cheminements mieux adaptés. Les déplacements à vélo seront aussi facilités et le système Vélo’v devrait être renforcé.

Du coté des financements

Dans le plan campus, Lyon a décroché le gros lot. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a attribué ce capital aux projets lyonnais. L’essentiel est réparti entre le campus LyonTech La Doua et l’ensemble Charles-Merieux comprenant l’Ecole normale supérieure. La Région a apporté sa contribution aux projets avec 225 millions, qui seront aussi utilisés pour les campus de Bron et Rockfeller faisant figure de parent pauvre dans la dotation attribuée par l’Etat.

Authors

One Comment;

  1. Jeremy said:

    Bonsoir,
    Super projet, quels sont les contacts des responsables de ce projet ?

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !