Ville nouvelle de 50 000 habitants dans le sud Saharien : El Ménéa

El-menea-algerie-ville-nouvelle

Une ville moderne et durable dans une palmeraie en plein milieu du désert qui répondrait au problème crucial du logement en Algérie : c’est le défi que va relever la société Egis qui vient de finaliser les études du plan d’aménagement de la ville nouvelle d’El Ménéa, à 270km au sur de Ghardaïa.

Le lancement des travaux, prévu pour le premier semestre 2013 est imminent.

Le Gouvernement algérien, conscient du phénomène d’exode rural et constatant l’accroissement anarchique des bidonvilles d’Alger et Constantine, a lancé d’importantes opérations de résorption de l’habitat précaire et de nombreux projets de villes nouvelles.

A l’horizon 2020, à 10km au nord de l’actuelle El Ménéa, la nouvelle ville devrait accueillir sur 1000 hectares toutes le commodités d’une agglomération moderne à vocation touristique et agricole, respectueuse de l’environnement.

Outre le logement, le projet répond à un autre enjeu fort : développer de nouveaux pôles d’activités économiques dans cette région du Grand Sud.

 

Le challenge consiste à faire émerger une ville fertile, mobile et habitée sur un site peu hospitalier : une hamada pierreuse, entre désert et oasis, où la gestion de l’eau est déterminante.

Ainsi, pour la mise en place d’un cycle optimisé, des solutions de captage et de réutilisation des eaux épurées et pluviales seront mises en place.  » D’un point de vue architectural, nous avons mis en évidence la nécessité de recréer une ville en accord avec le mode de vie saharien, avec des bâtiments peu élevés, dotés de toits-terrasses et de placettes », indique J.M Ristori, codirecteur de la business line My City by Egis.

Une « armature verte » de douze types d’espaces végétalisés contribuera aussi au bien-être des habitants : jardins ouvriers, champs et vergers, pépinières…

Desservie par l’aéroport d’El Goléa et située sur le tracé de la RN1 qui relie Alger à Tamanrasset, El Ménéa fera l’objet d’un maillage complet et termes de transports urbains et intégrera, pour une plus grande ouverture sur l’extérieur, une gare ferroviaire. De quoi répondre aux enjeux de développement économique de la région, inscrits au schéma national d’aménagement du territoire (SNAT).

 

 

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !