ZAC de la Cartoucherie : un nouvel éco-quartier dans Toulouse

cartoucherie-toulouse

Projet phare de la métropole, la Cartoucherie se donne l’ambition de concilier densité et développement durable, en permettant à ses habitants de faire le choix d’un vivre ensemble innovant, durable et participatif. D’environ 33 hectares de superficie, le site de la Cartoucherie est situé à la périphérie du quartier Saint-Cyprien, et à proximité du Centre Hospitalier Purpan, d’un campus étudiant et d’espaces culturels (Zénith, Musée des Abattoirs, etc.).

Crédits image © Atelier Margerit / Asylum

C’est à l’issue d’une concertation prolongée entre aménageur, professionnels, élus, riverains et associations, que le chantier de la cartoucherie, site appartenant anciennement au ministère de la Défense, a été lancé en 2011.

Bien desservi par le tramway et accessible depuis la rocade, faisant la jonction entre les faubourgs en périphérie et le centre-ville de Toulouse, le quartier verra ses accès renforcés vers les équipements de proximité, via des trames paysagères.

Plans masses du futur quartier

Trame paysagère de la ZAC (Crédits image © Atelier Margerit / Asylum)

 

A l’intérieur du quartier, les lieux de rencontres et de promenades (pistes cyclables, cheminements piétons, esplanade, promenades jardinées) seront favorisés, en tant que facteurs de lien social entre les résidents.

Le projet tend à privilégier la diversité. Il a l’ambition d’une part de privilégier la diversité sociale et générationnelle (35% d’habitat social, 25% de logements en accession aidée ainsi qu’une crèche et un groupe scolaire sont prévus sur le site) et d’autre part, de favoriser la performance énergétique et environnementale des habitations.

Outre une conception bioclimatique et une exposition garantissant le meilleur ensoleillement possible, les bâtiments seront dotés d’un chauffage collectif issu de l’incinérateur du Mirail.

Le quartier accueillera à terme 3000 logements, 6000 m² de commerces de proximité et 90 000 m2 d’activités. D’ores et déjà lancée, la première phase de programmation prévoit 580 logements répartis en 5 lots et 18 000 m² de tertiaire.

Hors équipements publics, la surface constructible de la ZAC s’établit à 321 550 m² SP et se répartit comme suit :
– 218 250 m² SP* pour l’habitat, soit environ 3200 logements,
– 90 000 m² SP* pour les programmes tertiaires et l’enseignement supérieur,
– 13 300 m² SP* pour les commerces et les halles.
* la Surface de Plancher (SP), qui se substitue à la Surface Hors Oeuvre Nette (SHON).

Les équipements

La Maison régionale de la Santé par www.puigpujolarchitectures.fr

Les logements (Crédit Oppidéa : SEM d’aménagement Toulouse Métropole)

 170 logements : Lot 1.4 à la ZAC Cartoucherie à Toulouse par Manuelle Gautrand (Crédits images : M. Gautrand Architecture)

96 logements : Lot 2.2ab réalisé par Eiffage immobilier en association avec Colomiers Habitat et l’agence Scau Architectes (Crédits images : Eiffage – Colomiers Habitat – SCAU Architectes)

142 logements : Ilot 1.5a par les promoteurs Cogedim et Pitch Promotion en association avec Promologis et l’agence toulousaine Puig Pujol architectes : 142 logements mixtes du R+5 au R+10 (Crédits images : Promologis – Cogedim – Pitch Promotion – Puig Pujol architectes)

Enfin, la mémoire du site trouvera dans les anciennes halles du GIAT un lieu d’expression : ce bâtiment exceptionnel de plus de 7000 m2 sera en effet reconverti en espace culturel et associatif.

Installation de Mix’Art Myrys dans la Halle 121 en 2015

MIX’ART MYRYS est un collectif d’artistes, indépendant et autogéré, qui a pour but de générer un espace de rencontres, de frottements, de confrontations, entre artistes, amateurs et professionnels, toutes disciplines confondues. La Ville a décidé de conserver deux bâtiments qui font le lien entre la cartoucherie historique et le quartier à venir. La HALLE 121, l’un des deux bâtiments requalifiés, aura pour vocation d’accueillir dans sa partie sud l’association MIX’ART MYRYS.

Ce projet constitue le 3ème temps du programme nouveau territoire de l’art, dans le cadre duquel l’Usine s’est installée à Tournefeuille et la Grainerie à Balma. Oppidéa pourra ensuite organiser le concours de maîtrise d’oeuvre dès que le cahier des charges sera défini.

La Cartoucherie en chiffres clés :
– Superficie de 33 hectares
– 3 100 logements
– 6 000 m2 de commerces
– 90 000 m2 d’activités et d’enseignement supérieur
– une maison de projet
– un groupe scolaire
– une crèche
– un équipement enfance famille
– une salle de quartier
– un espace culturel des Halles
– 3 places de quartier
– 2.6 km de pistes cyclables

Dates clés
19 février 2013 – mi-juillet 2013 : dépollution chimique
Fin 2013 : début des travaux de construction des logements
Fin 2013, début 2014 : livraison des premiers bâtiments publics
Fin 2014 – début 2015 : arrivée des premiers habitants

La vidéo du projet

 

 

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !