Zaha Hadid sélectionnée pour réaliser le stade national du Japon à Tokyo

stade-japon-tokyo-zaha-hadid

La plus célèbre des architectes Zaha Hadid a remporté le concours international pour construire le nouveau stade National du Japon en vue de la coupe du monde de rugby 2019. Elle était en compétition avec quarante-cinq équipes internationales pour réaliser cet équipement sportif.

Voir l’article sur tous les projets en compétition pour le stade national du Japon

Crédits images © Zaha Hadid Architects

Onze finalistes pour concevoir le futur stade national du Japon

C’est l’architecte japonais Tadao Ando, en tant que président du jury où siégeaient également Richard Rogers et Norman Foster, qui a annoncé le résultat. Celui-ci a loué le parti innovant et fluide du projet de Zaha Hadid dans le paysage tokyoïte.

« C’est un grand honneur pour nous d’être sélectionnés pour cette opération, a déclaré pour sa part la lauréate. Je travaille au Japon depuis 30 ans. Toutes ces années de recherche dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme se retrouvent dans le projet lauréat ».

Cet équipement pourra accueillir 80 000 spectateurs et disposera d’un toit mobile. Il sera achevé en 2018, prêt à accueillir la Coupe du monde de rugby l’année suivante. Budget global : 1,62 Md de dollars.

Notre avis : un stade imposant dans son environnement urbain même si on ne peut que s’ébahir devant la puissance de la structure. Des courbes fluides et un design soigné qui reprennent les grands principes de l’architecture de Zaha Hadid.

En effet, comme toutes les créations de Zaha Hadid, c’est un bâtiment tout en courbe, à la forme futuriste et organique en même temps.  Sa philosophie : Pourquoi faire droit quand on peut faire des arrondis ?

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !