Top départ pour le Palais de Justice de Paris de Renzo Piano

batignolles-clichy-palais-justice-piano

Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice, et Anne Hidalgo, Maire de Paris, poseront mercredi la première pierre du futur Palais de Justice de Paris, qui réunira l’ensemble des services du tribunal de grande instance, le tribunal de police et les tribunaux d’instance. Imaginé par le brillant architecte Renzo Piano, le Palais de Justice pour la Ville de Paris sera situé dans la ZAC Clichy-Batignolles. Cette œuvre architecturale succédera un autre bâtiment phare à Paris conçu par Renzo Piano : le centre Pompidou.

Dernière news du 23 janvier 2013 : un contrat de partenariat public privé pour le projet

La cérémonie du 6 mai 2015 © DR

pose-premiere-pierre-palais-justice-paris

taubira-hidalgo-palais-justice-paris

Crédit images : Renzo Piano

Ce nouveau bâtiment de 62 000 m² prévu pour 2017 culminera à 160 mètres de hauteur, pour libérer un parvis au sol. Bâti aux portes de Paris, entre boulevard des Maréchaux et périphérique à l’extrémité de la ZAC Clichy-Batignolles, l’édifice abritera le tribunal de grande instance de Paris, dont le volume d’affaires est dix fois plus important que la moyenne des autres en France. Mais il regroupera également le pôle économique et financier, le pôle de santé publique, le service de l’application des peines, le pôle de la nationalité, le tribunal des affaires de sécurité sociale, le tribunal de police et les tribunaux d’instance des arrondissements. Les vieux bâtiments de l’île de la Cité conserveront la cour d’appel et la Cour de cassation.

L’organisation du bâtiment se fera par paliers. Un socle comprend les 90 salles d’audience. La deuxième partie, moins large, est le domaine des magistrats du siège, surmonté par celui du parquet puis des présidences. Entre chaque élément, des terrasses plantées. En façade, des panneaux photovoltaïques et un ascenseur panoramique. L’inertie du bâtiment, les ventilations naturelles, la récupération des eaux pluviales sont au programme. Il devrait donc consommer la moitié de l’énergie habituelle dans une tour.

Architecture

Le futur Palais de Justice sera en verre et sa forme effilée et découpée en trois blocs rappelle sensiblement celle d’un paquebot à plusieurs ponts. Trois ensembles, d’une dizaine d’étages chacun, se superposent sur son socle, créant ainsi une cascade de terrasses verdoyantes. Le bâtiment sera desservi par un parvis de 6 000 m² agrémenté de cafés et de restaurants en bordure de l’avenue de la Porte-de-Clichy. Le socle en verre de la tour abritera la salle des pas perdus, le cœur symbolique du tribunal où se croiseront magistrats, avocats et citoyens. L’espace de 5 500 m² et de 28 m de hauteur sera inondé de lumière du jour provenant des verrières et des trois atriums.

Le parvis à l’entrée du Palais

Accessibilité

Déjà desservie par la ligne 13 du métro et le RER, la future tour écologique devrait être connectée, d’ici à sa naissance, au tramway T3 et à la ligne 14. Une station «cité judiciaire» déversera même les passagers directement sur le parvis du palais.

Coût et financement

Le coût du projet, réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé avec un groupement dont Bouygues Bâtiment Ile-de-France est le mandataire, s’élèvera à 575 M€. Sa filiale Exprimm assurera en outre l’exploitation et la maintenance du bâtiment pour un montant de 12,8 M€ par an, soit 345 M€ sur 27 ans. La facture finale pour l’Etat approchera donc le milliard d’euros.

Calendrier

Les travaux entrepris par Bouygues débuteront en 2013, pour une mise en service en 2017.

Les circulations intérieures : passerelles, escalators, couloirs lumineux ouverts sur les jardins…

Les salles d’accueil et d’audiences

Authors

Related posts

4 Comments

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !