4
Posted 16 février 2012 by Julia Z. in Actualités
 
 

Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

batignolles-clichy-palais-justice-piano
batignolles-clichy-palais-justice-piano

vient de présenter son tout nouveau de Palais de Justice pour la de , situé dans la ZAC Clichy-Batignolles. Cet œuvre architecturale succèdera un autre bâtiment phare à conçu par : le centre Pompidou.

Dernière news du 23 janvier 2013 : un contrat de partenariat public privé pour le projet

Crédit images : Renzo Piano

batignolles clichy palais justice piano Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

Ce nouveau bâtiment de 62 000 m² prévu pour 2017 culminera à 160 mètres de hauteur, pour libérer un parvis au sol. Bâti aux portes de , entre boulevard des Maréchaux et périphérique à l’extrémité de la ZAC Clichy-Batignolles, l’édifice abritera le tribunal de grande instance de , dont le volume d’affaires est dix fois plus important que la moyenne des autres en France. Mais il regroupera également le pôle économique et financier, le pôle de santé publique, le service de l’application des peines, le pôle de la nationalité, le tribunal des affaires de sécurité sociale, le tribunal de police et les tribunaux d’instance des arrondissements. Les vieux bâtiments de l’île de la Cité conserveront la cour d’appel et la Cour de cassation.

L’organisation du bâtiment se fera par paliers. Un socle comprend les 90 salles d’audience. La deuxième partie, moins large, est le domaine des magistrats du siège, surmonté par celui du parquet puis des présidences. Entre chaque élément, des terrasses plantées. En façade, des panneaux photovoltaïques et un ascenseur panoramique. L’inertie du bâtiment, les ventilations naturelles, la récupération des eaux pluviales sont au programme. Il devrait donc consommer la moitié de l’énergie habituelle dans une tour.

palais justice paris renzo piano Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

renzo piano paris palais justice ecologique Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

Le futur Palais de Justice sera en verre et sa forme effilée et découpée en trois blocs rappelle sensiblement celle d’un paquebot à plusieurs ponts. Trois ensembles, d’une dizaine d’étages chacun, se superposent sur son socle, créant ainsi une cascade de terrasses verdoyantes. Le bâtiment sera desservi par un parvis de 6 000 m² agrémenté de cafés et de restaurants en bordure de l’avenue de la Porte-de-Clichy. Le socle en verre de la tour abritera la salle des pas perdus, le cœur symbolique du tribunal où se croiseront magistrats, avocats et citoyens. L’espace de 5 500 m² et de 28 m de hauteur sera inondé de lumière du jour provenant des verrières et des trois atriums.

entree palais justice paris batignolles Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de ParisLe parvis à l’entrée du Palais

Accessibilité

Déjà desservie par la ligne 13 du métro et le RER, la future tour écologique devrait être connectée, d’ici à sa naissance, au tramway T3 et à la ligne 14. Une station «cité judiciaire» déversera même les passagers directement sur le parvis du palais.

Cout et financement

Le coût du , réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé avec un groupement dont Bouygues Bâtiment Ile-de-France est le mandataire, s’élèvera à 575 M€. Sa filiale Exprimm assurera en outre l’exploitation et la maintenance du bâtiment pour un montant de 12,8 M€ par an, soit 345 M€ sur 27 ans. La facture finale pour l’Etat approchera donc le milliard d’euros.

Calendrier

Les entrepris par Bouygues débuteront en 2013, pour une mise en service en 2017.

Les circulations intérieures : passerelles, escalators, couloirs lumineux ouverts sur les jardins…

tribunal instance justice paris zac batignolles renzo piano Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

palais justice renzo piano batignolles clichy Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

Les salles d’accueil et d’audiences

espace accueil palais justice paris batignolles piano Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

paris palais jutice instance tribunal batignolles projet Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

salle audience civile palais justice paris Renzo Piano dévoile son projet pour le futur Palais de Justice de Paris

Interview de Renzo Piano, source le Figaro

Quelle ligne directrice avez-vous suivi pour concevoir le futur palais de justice de Paris?
Un palais de justice étant comme un mille-feuille où se superposent différentes fonctions, la première chose essentielle était de m’assurer qu’il soit pratique, qu’on y circule aisément. L’idée du mille-feuille ressort dans l’ du bâtiment, une sorte de paquebot à plusieurs ponts qui se pose, léger, sur son grand parvis. Ensuite, ce palais est appelé à devenir une petite , verticale, où se croiseront chaque jour près de 10 000 personnes. Pour qu’elles s’y sentent bien, il leur faudra des espaces de respiration.
Comment allez-vous procéder pour les leur offrir?
La nature va s’inviter avec près de 10 .000 m2 de terrasses – une par niveau – plantées de pins et d’arbres à hautes tiges. Des jardins suspendus appelés à devenir l’emblème du palais. Cela s’inscrit aussi, bien sûr, dans une démarche écologique. On ne construit plus comme au XXe siècle, il faut des bâtiments durables dans le temps et économes en énergie. Ainsi, le palais consommera moitié moins que les grandes tours les plus récentes édifiées en France. Nous allons utiliser la géothermie, la ventilation naturelle et la photovoltaïque. Dans le cas présent, l’ n’est plus seulement un , mais aussi un bâtisseur, un urbaniste, et même un sociologue.
Un sociologue?
Oui, c’est un endroit qui va accueillir des gens fragiles, en attente d’être jugés. J’ai donc voulu quelque chose d’accueillant, qui dégage de la luminosité et de la sérénité. Le palais sera clair, léger, transparent et ouvert sur la ville, l’antithèse du palais intimidant, hermétique et sombre du passé. Par ailleurs, dans les années 1970, on construisait pour préserver le cœur historique de Paris, maintenant c’est pour sauver sa banlieue. Le palais sera orienté vers la périphérie, à la connexion de trois départements. Il deviendra un symbole fort du Grand Paris.

 


Julia Z.

 
Rédactrice en chef et cofondatrice du site