Restructuration du Stadium de Toulouse pour l’Euro 2016

stade-toulouse-euro2016

Article publié en janvier 2013, mis à jour le 22 aout 2013

Restructuration du Stadium de Toulouse pour l’Euro 2016 : des travaux visant à améliorer les qualités d’accueil des supporteurs en diminuant le nombre de places

Dessiné par l’agence d’architecture toulousaine Cardete & Huet en association avec l’Atelier Ferret Architecture, le montant des travaux s’élève à 41,5 millions d’euros TTC études et travaux confondus, soit un montant des travaux d’environ 28 millions d’euros HT. Il s’agit de mettre aux normes l’équipement dans la perspective de l’Euro 2016.

Crédits images © Cardete & Huet / Atelier Ferret Architecture

Figurant parmi les villes françaises organisatrices de l’Euro 2016, Toulouse saisit cette opportunité pour moderniser son Stadium et l’adapter à l’accueil de grands spectacles musicaux. Le projet initialement prévu autour de 35 000 places a été revu à la baisse avec un investissement quasiment divisé par deux établi aujourd’hui à 41,5 millions d’euros TTC.

Finalement, en octobre 2015, après sa rénovation, l’équipement disposera d’une jauge globale à 33 150 places conforment au cahier des charges de l’UEFA, quelques 1 200 places en moins, mais avec plus de confort et de visibilité, en toute sécurité et avec une pelouse refaite et pérenne.

Original pour une ville aussi ambitieuse que Toulouse tant en ce qui concerne le football que pour le rugby…

tribune-stadium-toulouse-2016

La largeur des sièges dans les gradins bas passera de 60 à 75 cm. Cela permettra de mettre en place des sièges avec assise relevable et offrant une meilleure vision sur l’aire de jeu.

Parmi les évolutions majeures, la démolition et la reconstruction des gradins bas et des locaux attenants, et la refonte totale de la pelouse.

Grâce aux travaux qui ont commencé en juin 2013, le Stadium sera également doté d’un espace pouvant accueillir une scène de concert sur la pelouse côté Est. Protégée, elle sera réservée aux spectateurs debouts et sera délimité par une bande périphérique de circulation.

Le plan du Stadium en configuration « concert » (crédit Mairie de Toulouse)

plan-tribune-gradin-stadium-toulouse

Les façades du projet – respectivement Ouest, Est, Nord, Sud

cardete-huet-stadium-toulouse

facade-stade-toulouse-football

stadium-toulouse-facade

renovation-stade-toulouse-cardete-huet

L’accessibilité par les transports collectifs

La restructuration de l’équipement construit en 1937 sur l’île du Ramier à Toulouse, est la première étape du projet urbain Grand parc Garonne visant à réaménager les berges et îles de la Garonne.

Le Stadium sera plus accessible grâce à la création d’une station de tramway à proximité, d’un deuxième parvis d’entrée côté Est et d’une passerelle piétonne entre l’île et le quartier d’Empalot.

Pour la passerelle, la maîtrise d’ouvrage a lancé un concours de maîtrise d’œuvre pour désigner en juin le lauréat.

Calendrier des travaux

  • Fin mai 2013 : Démarrage du chantier
  • Juin 2013 – Mai 2014 : Reconfiguration du virage Est et gradins bas des tribunes Nord-Est et Est
  • Juin 2013: Déplacement de la buvette
  • Septembre 2013: Début des démolitions dans le virage Est
  • Octobre 2013: Début des travaux sur la partie basse des gradins
  • Mai 2014 – Février 2015 : Travaux sur sur virage Ouest et les gradins bas des tribunes Nord et Ouest
  • Été 2014 : Mise en place de la nouvelle pelouse
  • Février 2015 – Octobre 2015 : Travaux sur les gradins bas de la tribune Sud, ravalement des façades, remplacement des contrôles d’accès et de l’éclairage au profit d’un système plus économe en énergie
  • Octobre 2015 : Livraison du Stadium rénové

Le chantier durera deux ans et demi car pendant toute la durée des travaux, le Stadium reste ouvert avec une capacité minimale de 22 000 places.

Le Stadium vue du parvis et de la passerelle

Le parvis du stade de Toulouse

Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Toulouse
Architectes : Cardete & Huet (mandataire) en association avec l’Atelier Ferret Architecture
Bureau d’études : Ginger BEFS (structures), BETEREM (fluides), Sud études (électricité), BEHI (HQE), Jamba (acousticien), Alayrac (économiste)
Maître d’ouvrage délégué : Stadia + Palm Promotion

Les subventions publiques

  • État :  6 millions d’euros
  • Conseil régional de Midi-Pyrénées : 6,4 millions d’euros
  • Conseil général de la Haute-Garonne: 6,4 millions d’euros
  • Communauté urbaine Toulouse Métropole : 7,9 millions d’euros
  • Mairie de Toulouse : 8 millions d’euros

 

Authors

Related posts

6 Comments

  1. hardy said:

    absolument nul la jauge aucune ambition pour maintenir le club de toulouse rugby au plus haut niveau le sud ouest merite un stade de 60 000 PLACES pour les grands match de rugby pour ne plus ce delocalise a bilbao ou barcelone on squate a l etranger on a l air de quoi nous les francais

  2. DJPHI said:

    Entièrement d’accord, aucune ambition, une mairie qui a soit disant fait des pieds et des mains pour avoir cet Euro, et une fois acquis coupe la subvention en deux.
    On pourra se targuer d’avoir le plus petit stade des villes > 200000 habitants !
    Je rigole 33000 places! 

  3. Julia Z. said:

    Apparemment ce n’est pas de la faute de la mairie mais de la région et du département qui ont retiré leurs participations financières au dernier moment… Alors que le projet était engagé. La mairie s’est alors retrouvée seule et a du revoir ses ambitions à la baisse !

     

    On imagine facilement que les toulousains auront droit à une enceinte toute neuve dans une dizaine d’année, à l’image de Lyon à Décines..

  4. Muelortep said:

    S’ils pouvaient ne rien faire du tout, cela permettrait peut-être d’engager des finances sur autre chose, et pour commencer, une baisse de nos impôts locaux déjà…

    • Ripe said:

      Oui le 1er projet était trés séduisant mais bon il ya tellement de choses qui nous échappent dans pareilles situations. Le Rugby possède son Stade…fallait le faire plus grand au départ. Après c’est trop facile de venir « dégommer » la pelouse. 
      Je serais à la place de la mairie de Toulouse, je l’interdirais au Stade Toulousain. Par contre, ce projet me semble au final trés cohérent. Mais de grasse, faites qu’il soit confortable.
      Combien de millions y ont été englouti depuis le temps….Vous me direz tous les 10 ans ça fait travailler les entreprises!!! Enfin toujours les mêmes, à croire qu’il n’y ai plus d’appels d’offres.
      Enfin, je pense juste qu’il y a une meilleure solution et c’est Sadran qui la détient. Pour mettre tout le monde d’accord, cher président, vous pouvez pas nous faire un joli stade de football à « l’anglaise » en plein centre de Toulouse? Les supporters qui sont déjà allé à Londres savent de quoi je veux parler….Quelle ambiance avant, pendant et après!!!!
       
       

      • beyalo said:

        et pourquoi l’interdire au stade toulousain , c’est un stade municipal , je vois pas pourquoi il serait réservé au TFC , si les footeux veulent leur stade pour eux tout seul et bien ils n’ont qu’à se le financer. Enfin vu l’état des finances du TFC c’est pas près d’arriver .

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !