Inauguration officielle du MuCEM à Marseille

mucem

Le lundi 3 juin 2013 a eu lieu la journée d’inauguration du MuCEM, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, à l’occasion de l’événement phare Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture.

Il a été désigné meilleur musée européen 2015 ! Voir notre article ici

Le MuCEM a été imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti associé à Roland Carta. Il est constitué sur trois sites distincts :

  • l’ancien môle du J4 qui constitue le bâtiment principal avec sa résille déjà célèbre
  • le Fort Saint Jean réaménagé
  • les archives du MuCEM construites à la Belle de Mai par l’architecte marseillaise Corinne Vezzoni

Cliquez ici pour voir le reportage photos sur l’inauguration du Fort Saint Jean

Cliquez ici pour voir le reportage photos sur l’inauguration du Centre des archives du MuCEM à la Belle de Mai

Crédit reportage photos : Julia Z.

mucem

Le MuCEM a hérité des collections du Musée des arts et traditions populaires (ATP), créé en 1937 et fermé depuis 2005, auxquelles s’ajoutent des objets provenant du musée de l’Homme et plus de 20 000 autres acquis spécialement.

Le MuCEM, bâtiment principal, est réparti sur 15 500 m² dont 3 600 m² d’espaces d’exposition, dédiés à la découverte des étapes majeures des civilisations marseillaises.

Le MuCEM est un musée du XXIe siècle, capable d’attirer des publics divers par une palette très large d’activités sur trois sites distincts, avec trois ambiances différentes et des propositions démultipliées et surprenantes sur un ensemble de 40 000 m².

Outre le nouveau bâtiment emblématique en béton sur le J4, les visiteurs pourront également déambuler dans les arcades et salles voûtées cachées dans les entrailles de pierre du Fort Saint Jean, monument historique datant du 12e siècle. En empruntant la passerelle haute, jetée eau dessus de la mer, les visiteurs profiteront de panoramas spectaculaires et invisibles jusqu’alors. Ils pourront aussi déambuler dans un nouveau jardin méditerranéen et devant les richesses des collections d’arts et traditions populaires.

Un troisième site situé dans le quartier de la Belle de Mai, non loin de la gare Saint-Charles, abrite le Centre de conservation et de ressources (CCR), conçu par l’architecte Corinne Vezzoni. Lieu de conservation des collections, le CCR est également l’occasion de faire visiter les coulisses du musée. Il accueille un espace évoquant l’histoire du musée, ouvert lui aussi au public.

 La maquette du MuCEM : les deux bâtiments du J4 et du Fort Saint Jean reliés par la passerelle

maquette-fort-saint-jean-J4-MUCEM-marseille

Rudy Ricciotti, architecte mandataire du MuCEM

rudy-ricciotti

Détails d’architecture

Le musée est composé de béton, un matériau qui a inspiré les architectes grâce au paysage minéral de Marseille. Le béton du MuCEM est un béton particulier qui a fait l’objet de multiples recherches scientifiques permettant de tester sa résistance à l’érosion de l’eau et du vent. Ce béton fibré ultra performant (BPUF) a également permis aux architectes de réaliser cette fameuse résille (ou dentelle) qui recouvre la moitié du bâtiment principal du musée.

Sur le môle du J4, le musée est entouré par la mer et relié au Fort Saint Jean par une passerelle de 150 mètres de long. Il est composé de deux volumes parfaitement carrés insérés l’un dans l’autre :

- Un premier volume de 72 mètres de côté formé par la résille en béton
– Un second volume de 52 mètres de côté intégrant le cœur du musée : deux plateaux d’expositions, des espaces dédiés aux enfants, un auditorium de 325 places, une librairie et un restaurant doté d’une terrasse panoramique, et les « coulisses » indispensables à un équipement de ce type : ateliers, lieux de stockage, bureaux, etc.

Autour, dessous et dessus sont les espaces servants. Entre le cœur du musée et les espaces servants, des vides ou coursives contournent entièrement le carré central de 52 mètres de côté et forment des espaces de liaison. Ces espaces de liaisons attireront sans doute tous les visiteurs désireux de découvrir et contempler toutes les vues sur les Fort Saint Jean, la mer, l’entrée du Vieux Port ou la ville.

La résille en béton qui englobe le MuCEM permet de réaliser des photos étonnantes sur les monuments et constructions alentours : la tour CMA CGM de Zaha Hadid, la Cathédrale de la Major et le Palais du Pharo situé à l’entrée du Vieux Port

marseille-tour-cma

mucem-cathedrale-major

palais-pharo-mucem-marseille

musee-civilisation-mediterranee

Les coursives qui entourent le MuCEM entre la résille et le cœur du bâtiment : elles sont équipées de diffuseurs sonores qui procurent une ambiance agréable lorsque l’on se balade tout autour du musée (bruits de rue, d’enfants qui jouent, etc)

acces-mucem-marseille

coursive-mucem-musee

mucem-marseille-j4

musee-civilisation-europe-mediterranee

musee-mucem-ricciotti-carta

La toiture terrasse à l’ombre de la résille accueille un bar et un restaurant. Cet espace sera accessible au public sans payer l’entrée du musée soit par les coursives extérieures soit par la passerelle via le Fort Saint-Jean

terrasse-mucem-marseille-vieux-port

terrasse-mucem-marseille-J4-fort-saint-jean

Les espaces d’expositions en détails

Le bâtiment du J4 accueillera les grandes expositions du MuCEM sur deux niveaux :

- Au niveau 1 : 1 600 m² pour la Galerie de la Méditerranée.
Située au rez-de-chaussée, la Galerie thématique sera consacrée aux singularités du monde méditerranéen dans sa diversité et sa complexité. Cette galerie qui traite de sujets définis sera modulable dans sa présentation et sera amenée à se transformer dans le moyen terme (3 à 5 ans).

- Au niveau 2 : 2 000 m² d’espaces d’expositions temporaires
La flexibilité des espaces permet de donner à chaque exposition la surface qui lui convient, entre 300 m² et 2 000 m², le nombre d’expositions annuel variant de trois à cinq.

En 2013, trois expositions seront présentées au J4 :

– « Les galeries de la Méditerranée », exposition permanente au rez-de-chaussée
– « Le Noir et le Bleu. Un rêve méditerranéen», exposition temporaire de juin 2013 à janvier 2014, au deuxième niveau, sur 1 500 m²
– « Le bazar du genre », exposition temporaire de juin 2013 à janvier 2014, au deuxième niveau, sur 500 m²

Espaces d’accueil au RDC : le hall et l’accès à la librairie

hall-accueil-visiteur-mucem

hall-librairie-mucem-marseille

Les espaces d’expositions sur le monde méditerranéen au RDC (Scénographie : Studio Adeline Rispal)

exposition-mucem-marseille

exposition-mediterranee-mucem

exposition-tableau-mucem-marseille

guillotine-mucem-marseille

marseille-mucem-ricciotti

Un bout du mur de Berlin

mur-berlin-marseille

mucem-rudy-ricciotti

scenographie-mucem-marseille

Le béton fibré ultra performant : symbole du MuCEM

Ce béton de dernière génération, d’une constitution granulaire parfaitement compacte qui s’apparente à la pierre est la véritable marque de fabrique de ce MuCEM imaginé par Rudy Ricciotti et Roland Carta.

Le béton fibré à ultra haute performance est issu de la recherche française, constitué de granulats, de fibres et de liant. Sa composition lui confère une résistance mécanique à la compression 6 à 8 fois supérieure à celle d’un béton classique, une étanchéité parfaite et une faculté à épouser les moules les plus divers. Comme son nom l’indique, il contient des fibres métalliques et/ou synthétiques plus ténues que des cheveux qui lui procurent également une excellente performance en traction. Ce produit à « pores fermés », étanche à l’air et à l’eau et aux agressions chimiques convient aussi bien au dessin du projet qu’au contexte maritime.

Un bout de la résille du MuCEM coupé en deux pour observer la composition du béton

beton-bfup-ricciotti-lafarge

Lors de la fabrication du béton, les fibres sont ajoutées afin d’augmenter la résistance à la traction. Elles retardent la formation et la propagation des fissures qui mènent à la rupture.

La passerelle en béton du Fort Saint Jean vers le cœur du MuCEM sur le J4

passerelle-mucem

La passerelle en béton du cœur du MuCEM vers le Fort Saint Jean

passerelle-mucem-fort-saint-jean

La résille en béton à l’angle de la toiture du MuCEM

resille-mucem-ricciotti

A travers l’immense résille en béton, on peut découvrir les monuments marseillais d’une autre manière : le Fort Saint Jean et le Palais du Pharo se dévoilent

resille-mucem-fort-saint-jean

resille-mucem-pharo

Cofinancement public

Réalisé en partenariat avec l’Etat, la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le MuCEM représente le premier véritable transfert d’un musée national dans une grande capitale régionale. Ses collections, composées de près d’un million d’œuvres et d’objets, seront intégralement transportées à Marseille.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale des patrimoines
Maître d’ouvrage délégué : L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic
Maître d’oeuvre : Rudy Ricciotti, architecte mandataire
C+T Archtiecture / Roland Carta, architecte associé
Surface (Bâtiment « J4 ») : 15.510 m2 SHON
Budget global : 160 M€
Ouverture au public : juin 2013

Site web du MuCEM ici 

 

 

Authors

Related posts

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !