Réaménagement en faveur des piétons de la place des Jacobins à Lyon : reportage photos

place-jacobins-lyon

La place des Jacobins, un « nouvel » espace public au coeur de la Presqu’île Lyonnaise

La place des Jacobins à Lyon est située au sein d’un périmètre classé Unesco. Elle joue un rôle majeur d’articulation au cœur de la Presqu’île, reliant le quartier touristique Mercière à celui des Célestins, en passant par le «Carré d’Or», secteur d’implantation privilégié des commerces.

Voir notre article complémentaire sur le réaménagement de la place Bellecour à Lyon ici

Place des Jacobins - Lyon

Au fil du 20e siècle, les interventions de voirie successives ont brouillé la composition urbaine du site, contribuant à la banalisation du caractère du lieu et réduisant la force de la composition initiale.
Les dysfonctionnements en termes de circulations et d’usages, ont poussé le Grand Lyon à envisager dès 2005 la requalification de cette place.

Parallèlement, la ville de Lyon a décidé de conduire le projet de restauration de la fontaine très dégradée, qui porte sur la rénovation du monument et sur ses installations techniques.
Il s’agit, avec ces deux projets, de redonner tout son lustre à ce site patrimonial majeur de la presqu’île.

Un patrimoine historique remis en valeur avec la requalification de la place et la restauration de la fontaine

Le projet de requalification de la place a été confié au groupement composé de l’Atelier Jacqueline Osty (paysagiste), de Lionel Orsi (architecte) des bureaux d’études Girus (VRD – OPC) et Cyclades (déplacements) ainsi que de l’atelier Roland Jéol (concepteur lumière).

Le périmètre de l’aménagement représente une surface d’environ 9 000 m² qui comprend la totalité de la place des Jacobins ainsi que les espaces d’articulation en lien avec les secteurs Mercière et Célestins.

Le projet a été soumis à plusieurs reprises à l’avis des riverains, des commerçants, des associations locales sur la période avant travaux 2007-2011 (réunions publiques, ateliers de concertation…). Des réunions d’échanges ont ensuite été organisées pendant la phase chantier pour permettre d’adapter le chantier et mesurer son impact : rencontres avec les commerçants avant chaque nouvelle phase du chantier, rencontres régulières avec les représentants des riverains (conseil de quartier) et des commerçants (Tendance Presqu’Ile).

Concernant la Fontaine, le projet de restauration a été confié à une équipe de maîtrise d’œuvre comprenant notamment M. Jouve, Architecte du patrimoine (représentant l’équipe) et M. Devantoy du bureau spécialisé en fontainerie « Diluvial ».

La requalification de la place poursuivait 4 objectifs principaux :

– Retrouver l’identité de la place :
• en créant une véritable place publique au lieu du giratoire automobile actuel,
• en mettant en valeur son caractère historique et patrimonial,
– Rétablir l’équilibre entre piétons et automobilistes pour une mixité des usages :
• par l’activité commerciale, par ses terrasses de cafés et son lèche-vitrines…
• par la vie quotidienne, avec l’école, la convivialité des pauses déjeuner autour de la fontaine…
• en tenant compte de l’animation touristique avec les visiteurs amenés par les guides, les restaurants de la rue Mercière…
• en favorisant la desserte par les différents modes de déplacements (piéton, vélos, taxis, voiture et transport en commun),

– Organiser de façon cohérente les contraintes fonctionnelles telles que la circulation, le stationnement, la station taxis, les équipements urbains, etc.

– Introduire le végétal sur cet espace très minéral

Après deux ans de travaux, la place aujourd’hui libérée du stationnement qui encombrait la partie centrale, offre aux passants un vaste plateau central dédié à plusieurs usages :

  • Un espace voué au bien-être, agréable à vivre, idéal pour flâner, parfait pour circuler à pied.
  • Une place plus ouverte, plus accessible et plus accueillante pour les piétons et les clients des nombreux magasins grâce à des trottoirs élargis.
  • Un passage privilégié des chalands et des sorties gourmandes en direction de la rue Mercière.
  • Un site susceptible d’accueillir des animations et des grandes manifestations de la ville (la Fête des Lumières, Fête de la Musique…)
  • Une place comme lien entre toutes les places de la Presqu’île avec à proximité : la Place Bellecour, la place des Célestins, la place de la République, et bientôt, l’Hôtel Dieu.

La place des Jacobins : avant / après son réaménagement

place-des-jacobins-lyon-circulation

place-jacobins-lyonCrédit photo : Jacques Léone – GrandLyon

Le projet

La place des Jacobins

L’aménagement de la place des Jacobins est composé de différentes ondes, centrées sur la fontaine, dans lesquelles viennent s’inscrire marches, bancs et tables végétales.
La première onde, matérialisée par les marches, organise le socle de la fontaine. Ce mouvement est repris par les rampes et tables végétales côté rue du président Herriot.

Au sud, la composition vient affirmer le caractère végétal de la place et appuyer le mouvement circulaire. Un alignement d’arbres souligne le cadre architectural de la rue du Président Herriot tout en apportant de l’ombre. Les jardinières au sud-ouest de la place sont remplacées par des assises circulaires qui ceinturent de petits arbres. Elles permettent de s’installer dans le secteur ‘calme’ de la place, appropriable par un usage de proximité (école, commerce).

Le sol est unifié par un dallage en pierre calcaire ocre clair, incrusté de barrettes de bronze qui assied la fontaine dans un écrin architectural noble qui conforte le caractère prestigieux de la place. Le dallage en pierre calcaire flammée, crée un sol à la fois unifié et composé de différentes textures. Ces effets de matière permettent au sol d’accrocher la lumière et de prolonger le miroitement de l’eau.

Sur le plan fonctionnel, les dispositions suivantes ont été mises en œuvre :
– circulation générale : maintien du schéma actuel de giration mais avec des largeurs de chaussées recalibrées ;
– modes doux : application du principe de mixité entre vélos et automobiles avec instauration d’un double-sens cyclable en façade nord et d’une piste cyclable sur une partie de la façade sud ;
– stationnement : suppression du stationnement automobile situé sur la partie centrale mais maintien d’une dizaine d’emplacements en façade sud, implantation de supports pour le stationnement des vélos et des motos ;
– station taxis : relocalisation en façade nord de la station ;
– livraison : aménagement d’aires de livraison sur les angles de la place ;
– équipements urbains : « relooking » du kiosque à journaux, suppression et/ou déplacement des armoires techniques, des cabines téléphoniques, etc …

place-jacobins-lyon

Crédit photo : Jacques Léone – GrandLyon

La Fontaine

Les travaux de la fontaine portés par la Ville de Lyon ont consisté en diverses interventions, toutes conçues sur-mesure pour cette œuvre :
– la remise à niveau du socle de la fontaine, suite à l’affaissement partiel de l’édifice, par un système d’injection de matière confortant le sol.
– la réfection totale des margelles en marbre (déposées, nettoyées et restaurées, et pour certaines remplacées) et de l’étanchéité des bassins et la reprise des joints défectueux des bassins (comblement des fissures et étanchéification de tous les bassins par résine époxy).
– la restauration de l’ensemble monumental, statuaire et décors, que constitue la fontaine des Jacobins. Après l’analyse des prélèvements, en laboratoire agréé par les Monuments Historiques, les œuvres ont été nettoyées de leur calcite et divers résidus par micro-abrasion, consolidées par imprégnation par compresses d’un produit spécifique pour les zones les plus fragiles (où le marbre se réduisait en poudre), puis nettoyées avec un soin particulier, également par compresse d’imprégnation sur les zones oxydées ou salées. Les opérations de restauration ont consisté ensuite à reconstituer, dans la limite des éléments initiaux connus, l’intégrité des statues en comblant les vides par pose de greffons de marbres, ou par ragréage avec un mortier spécifique pour les lacunes les plus modestes.
– la réhabilitation des installations techniques et la création ex nihilo d’un nouveau local technique comprenant les installations de fontainerie (refaites en inox), l’illumination de la fontaine et l’éclairage de la place. Le nouveau local permet de loger l’ensemble de ces équipements selon les normes de conditions de travail et de sécurité actuelles.
– La restitution du fonctionnement d’origine du système hydraulique vise à retrouver l’écoulement conçu tel celui d’un château d’eau, dit écoulement gravitaire, et la puissance du débit de l’époque (750 m3 / h) à l’aide d’une pompe qui pourra moduler les effets d’eau.
– la reprise de l’éclairage du monument.

Reportage photos par Dominique Gauthey, photographe, pour architectureFR

(© Dominique Gauthey / toute autre reproduction soumise à autorisation préalable)
Ses reportages photos à Lyon
Ses reportages photos à Paris

Cliquez ici pour voir son autre reportage photos sur le bâtiment Oressence : nouveau bijou architectural du quartier Masséna, Paris Rive Gauche

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Place des Jacobins - Lyon

Fiche technique

Budget

Aménagement de la place (communauté urbaine de Lyon)
• Budget Grand Lyon : 6,15 M € TTC
• Budget Ville de Lyon : 0,85 M €
Restauration de la fontaine (ville de Lyon)
• Budget Ville de Lyon : 1, 59 M € TTC.

La Place

Maître d’ouvrage : communauté urbaine de Lyon – délégation générale au développement urbain – direction de l’aménagement maître d’oeuvre : groupement Atelier Jacqueline Osty (paysagiste) – Lionel Orsi (architecte) – Girus (bureau d’études VRD – OPC) – Cyclades (bureau d’études déplacements) – Atelier Roland Jéol (concepteur lumière)

Coordonnateur sécurité : BECS
Entreprises :
lot 1 terrassement et voirie : groupement Sacer (devenu Colas) – Maïa – Coiro
lot 2 fourniture et pose de pierre : groupement Maïa – Gauthey – Coiro
lot 3 assainissement : Collet
lot 4 éclairage public : Roger Martin
lot 5 serrurerie et mobilier urbain : groupement Atou’sign – CSM
lot 6 édicule technique : en cours de consultation
MABC pour les plantations : ISS

La Fontaine

Maître d’ouvrage : ville de Lyon – direction des espaces verts – pôle aménagement des paysages urbains
Maître d’œuvre : Cabinet Jouve (architecte)
Entreprises :
Maçonnerie et taille de pierre : entreprise Deluermoz,
Sculptures et restauration de pierre : Groupement Desroches et Cie,
Fontainerie : DEAL
Électricité et éclairage : FORCLUM

Authors

Related posts

One Comment;

  1. Rêveur said:

    Trés bon site, vraiment domage qu’il n’y est pas plus de construction néo-traditionelles comme au Plessis-Robinson.

*

Top
PARTAGER
OU
NOUS SUIVRE PAR EMAIL
En vous abonnant par email vous bénéficierez de nos dernières actualités envoyées hebdomadairement.
Nous ne communiquons pas votre adresse à des organismes tiers.
Vous appréciez le site ? Suivez-nous !